Ex de Nikola Lozina et révélée dans Les Princes de l'Amour 6 en tant que prétendante pour Dylan, Dita, de son vrai nom Ardita, s'est confiée dans une interview en toute intimité donnée à Sam Zirah. Elle revient sur son parcours dans l'émission, son calvaire familial dû au harcèlement et ses échanges avec le rappeur Booba et révèle des choses surprenantes.

Il y a quelque temps, le rappeur Booba avait filmé sur Snapchat une scène diffusée sur la chaîne W9 montrant la candidate Dita danser sur un de ses clips.

Envoyée à son acolyte Benash en demandant s'il validait, Benash avait répondu non. La conversation avait été repostée dans la storie de Booba, Dita l'avait donc vue puisqu'elle suit le rappeur sur ses réseaux sociaux. elle répond qu'elle "ne cherchait pas à attirer son attention".

Moquée par sa rivale de l'émission Asma, qui elle avait tournée dans un des clips de Booba, elle lui avait dit "Toi retourne dans ton clip de B2O", une phrase qui avait fait polémique sur Instagam.

Elle laisse d'ailleurs entendre qu'Asma serait escort-girl, qu'elle aurait couché avec des hommes âgés de 50 ans suite à des photos qu'elle aurait reçus par mail.

Lors de l'interview, Sam Zirah demande à Dita : "Qui n'était pas dans cette émission, en tant que prince ou princesse, pour être lui-même?". Sans réfléchir, la jeune femme répond qu'Anthony Matéo lui était sincère.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité

En revanche, Dylan, Fidji étaient, selon elle, pas sincère.

Hakim, le copain de Fidji, a dévoilé un enregistrement d'un appel entre lui et Fidji, alors qu'elle était sur le tournage, disant "chéri je t'aime". Sam Zirah se demande donc comment on peut participer à un tournage de rencontres amoureuses alors qu'on est en couple a l'extérieur. Il accuse alors la candidate de mentir à toute la production ainsi qu'aux téléspectateurs.

Elle révèle son harcèlement scolaire

À ses seize ans, Dita a dû arrêter subitement sa scolarité. Entrée en école de stylisme, une filière qui lui tenait à coeur, elle était victime d'harcèlement scolaire, de moqueries, d'insultes par ses camarades parce qu'elle avait les derniers vêtements, elle était à la pointe de la mode, grâce à son père. Des photos d'elle en sous-vêtements avait d'ailleurs tournées contre elle, ce qui lui avait apporté encore plus l'envie d'arrêter l'école.

Victime de méchanceté gratuite, ses bourreaux la filmé aux toilettes en train de faire pipi. Elle raconte en rigolant que ces mêmes filles l'ont contactée via les réseaux sociaux suite à son passage à la télé.

En pleurs, elle raconte qu'elle est en froid avec son père suite à des articles qu'elle qualifie d"acharnement public", que sa mère est victime de sclérose en plaque. Dita laisse un message pour les victimes de harcèlement, je cite : " Il ne faut jamais vivre pour ce que les gens disent" et laisse un message pour les harceleurs " Ils devraient régler leurs problèmes psychiques, ces gens-là ont un problème dans la tête, ils ne se sentent pas bien"

Dita, une escort-girl ?

Sur la toile, une folle rumeur a fait son apparition il y a quelques temps.

Accusée d'escorte girl, Dita répond : "Pourquoi vous dites cela et donnez-moi vos preuves. Je n'ai jamais fait ça, j'ai des principes, mon père m'a toujours tout donné". Elle ne comprend pas comment ces rumeurs sont arrivées. Elle pense que les gens disent ça parce qu'elle a de belles chaussures, qu'elle est grande et belle, qu'elle se montre. Elle déclare d'ailleurs qu'elle préfère se mettre avec un homme non médiatisé, qui n'a pas d'argent, plutôt qu'un mec qui insulte toutes les filles de "p*te et de michto". Elle se défend sur le sujet en pointant le doigt sur le fait que c'est l'homme qui doit payer le restaurant quand il lui fait la cour, elle dit que ce n'est pas "être quelqu'un de michto".

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite