Alors qu'ils étaient en 'collaboration', Aqababe a été informé sur le fait que Magali Berdah l'insultait derrière son dos. Selon le controversé blogueur, l'agent des starlettes de télé-réalité le rémunérait pour l'empêcher de ternir l'image de ses poulains sur ses réseaux sociaux. Furieux en apprenant la nouvelle, Aqababe a décidé de mener une véritable guerre contre la gérante de Shauna Events. Et les hostilités ont commencé le 25 avril dernier lorsque le jeune homme a lancé le #BerdahGate en dévoilant toutes informations personnelles et professionnelles qu'il détenait à son sujet.

Soutenu par d'anciennes clientes de l'agent comme Anaïs Camizuli et Maeva Anissa, Aqababe a même balancé que Magali Berdah avait couché avec Raphaël Pépin et Cyril Hanouna. Après quelques jours d'accalmie et des excuses publiques de la part du blogueur, nous apprenons aujourd'hui que ce dernier a été placé en garde à vue.

Magali harcelée par Aqababe, il demande une rançon

Après le #BerdahGate, la femme d'affaires s'est exprimée sur Snapchat : "Je suis encore une fois victime d'un dénigrement, j'ai l'habitude, et c'est la force des réseaux sociaux de vouloir détruire les gens. (...) Je garde la tête haute, j'ai ma conscience pour moi." Mais pour Magali Berdah, le mal est fait puisque dans un communiqué, la mère de famille s'est dite victime d'une "véritable campagne de cyber-harcèlement" qui a eu des conséquences dramatiques sur sa famille.

Pour mettre fin à cette campagne de dénigrement, Magali Berdah aurait feint d'accepter une rançon de 180 000 euros demandée par Aqababe. "Il est arrivé avec un pseudo-associé pour faire grimper les enchères", explique l'agent des stars qui lui avait donné un faux rendez-vous dans un hôtel parisien, "On se serait cru dans un film. Mais, au bout de 55 minutes d'écoute, la police est arrivée et l'a conduit au commissariat du 16e arr. de Paris".

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité

Pris de remords (ou de panique), Aqababe s'est finalement excusé auprès de Magali Berdah et des autres stars qui ont été dans son collimateur sur ses réseaux.

Aqababe donne des nouvelles après 30 heures de garde à vue

L'histoire aurait pu s'arrêter là, cependant, nous venons d'apprendre par le magazine Public, que le blogueur a été placé en garde à vue ce vendredi 3 mai à Boulogne-Billancourt. Entendu par la police pour "extorsion de fonds", "diffamation", "lynchage public", "appel à la haine" et "harcèlement" sur la personne de Magali Berdah, le jeune homme vient sûrement de comprendre que ses excuses n'ont pas suffit à Magali Berdah.

Preuve en est, puisque Aqababe fait dorénavant l'objet de cinq plaintes après cette affaire.

Aujourd'hui, le jeune homme donne des nouvelles depuis (son nouveau compte) Snapchat, après sa sortie d'une garde à vue de 30 longues heures, et explique que son téléphone a été scellé par la police.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite