Après l'affaire du coup de couteau en 2014 de Nabilla qui vient de se marier avec Thomas Vergara, c'est une autre star de la télé-réalité qui rencontre de sérieux problème avec la justice. En effet, depuis plusieurs mois, les articles défilent sur la Toile concernant Julien Bert, un ex-Ange de la Télé-réalité que nous avons retrouvé dernièrement dans Les Marseillais ou dans Moundir et les Apprentis Aventuriers. Selon la presse, Julien Bert serait condamné à deux ans de prison et à une amende de 20 000 euros.

Publicité
Publicité

Lassé de voir son nom sali dans les médias, le candidat de télé-réalité réagit enfin et pousse un coup de gueule contre les journalistes.

Que s'est-il passé ?

Les faits remontent à 2014 où le jeune homme aurait accepté de récupérer des valises contenant de la drogue à Punta Cana (République Dominicaine) pour les apporter jusqu'en France. Une accusation qu'il nie en bloc : "Trente personnes ont été impliquées dans cette affaire... (...) Pour ma part, j'y suis lié car j'ai été contact avec l'une d'entre elles", avait déclaré Julien Bert à nos confrères de Public après une garde à vue de 96 heures.

D'après lui, il ne voulait pas réaliser cet acte, comme il l'avait déclaré lors de son procès en avril dernier. Le Stéphanois avait été arrêté par la brigade des stupéfiants alors qu'il rentrait chez lui à Saint-Etienne.

Selon Le Parisien, le séducteur de la télé-réalité a été condamné mardi à deux ans de prison, dont six mois avec sursis, et une amende de 20 000 euros par le tribunal correctionnel de Paris.

Julien Bert s'emporte contre les journalistes et menace !

Très agacé de voir son nom dans les médias pour une affaire qui pourrait lui porter préjudice pour sa carrière de candidat de télé-réalité, mais aussi qui blesse ses proches, Julien a enfin réagi à cette affaire.

Publicité

Mais le message du beau blond est en vérité un coup de gueule qui vise les journalistes !

"Vous savez ce que ça veut dire d'être persécuté en permanence ? Harcelé ? Être fatigué par tout ça ? Avoir le moral à zéro, même dans les chaussettes parfois, par des journalistes en quête de buzz à tout prix ! Vous savez ce que je vais faire un jour et je le jure que je vais le faire, je vais prendre un journaliste au hasard dans ceux qui font des articles sur mon dos et je vais me mettre à enquêter sur lui, mais enquêter jusqu'au point de savoir s'il prend 3 feuilles par 3 feuilles de papier toilette quand il est sur le trône, jusqu'au point de savoir s'il trompe sa femme avec la jeune stagiaire de 6eme étage à l'arrière de sa BMW dans le parking sous-terrain de l'immeuble tous les mercredis après-midi, et je vais dévoiler sa vie au grand public juste au moins le temps d'une journée.

Il va voir ce que ça fait de se faire traquer en permanence et de se sentir dévisagé et sale auprès de sa famille et de ses proches. Et surtout, je mentirai, du moins j'en rajouterai, je gonflerai l'addition comme ils savent si bien le faire !!! Maintenant, vous avez bien compris que je ne suis pas en prison comme certains médias l'affirment haut et fort. Je suis réellement dans le train pour rentrer chez moi. Et la sanction que j'ai eu par le tribunal ne regarde que moi et ma famille. Aucun respect !"

Lire la suite