En février 2019, Matthieu Delormeau avait été ému aux larmes après le reportage concernant les agressions homophobes qui avait été diffusé dans l'émission "Envoyé spécial". Ce mercredi 23 octobre dans l'émission Face aux médias, le chroniqueur de tpmp est revenu sur une des agressions dont il a été victime, et son récit est plutôt glaçant.

Il vit avec une arme sur lui

Il y a quelques mois de cela, Matthieu Delormeau avait fait une déclaration plutôt surprenante lors d'une émission de TPMP.

En effet, le chroniqueur de Cyril Hanouna avait déclaré que depuis un certain temps, il vivait avec une arme constamment sur lui. Il explique qu'il a tout le temps peur et qu'il ne pensait pas en arriver à ce point-là en 2019. Evidemment, sans aller plus loin, il a juste dit qu'il avait été traité de p**** à Châtelet et que depuis ce moment-là, dès que quelqu'un lui demande l'heure, il met sa main pour toucher l'arme au cas où il se passe quelque chose.

Il avait poursuivi son propos en remerciant Cyril Hanouna de toujours être présent pour lui, parce qu'il explique qu'à chaque coup de téléphone, il répondait systématiquement. Idem pour Kelly Vedovelli, qui selon lui est très présente pour lui. Il termine son récit en indiquant qu'il était suivi par un médecin, qu'il en avait vraiment besoin.

Agressé tout en restant digne

Invité ce mercredi dans l'émission de télévision "Face aux médias, présentée par Jacques Sanchez, Matthieu Delormeau est cette fois-ci allé plus loin dans ses propos puisqu'il raconte une des agressions dont il a été victime.

Ne manquez pas les dernières informations!
Cliquez sur le sujet qui vous intéresse le plus. Pour ne rien manquer, nous vous tiendrons informé des dernières informations sur le sujet.
Télé-réalité

Il explique qu'un soir il s'est fait sortir d'un taxi. Lorsqu'il est monté, il a indiqué qu'il voulait se rendre à Boulogne tout en disant au chauffeur que le chemin le plus court était tout droit. Ce dernier a répondu que le chemin le plus court, c'était surtout qu'il sorte de son taxi "petit p***". Il déclare que s'il avait été plus costaud et plus courageux, il lui aurait "bien pété la gueule".

Il poursuit ensuite son propos en indiquant que le chauffeur de taxi, lui a pris sa sacoche tout en le sortant avec violence.

Matthieu Delormeau explique qu'il a tenté de rester digne malgré tout, il a pris son numéro et appelé directement la police. Après trois heures à déposer plainte, trois semaines après, il y a eu une confrontation entre les deux hommes. Le chauffeur a reconnu les faits, tout en pleurant. Mais le pire de cela, c'est que la plainte n'a pas eu d'effet puisque l'homme n'a eu qu'un petit rappel à la loi, ce qui est assez frustrant.

Le chroniqueur de TPMP explique que c'est la première agression mais que depuis il y en a eu d'autres. C'est un fléau assez grave, qu'il faut absolument partager avec tout le monde.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite