Près de deux mois après "l'affaire Thierry Samitier", voilà qu'aujourd'hui Gil Alma, acteur de l'émission Nos chers voisins, a réagi.

Une première accusation le 7 octobre dernier

Le 7 octobre dernier dans un long article, Mediapart révélait que plusieurs comédiennes de la pièce "Boeing Boeing", qui partageaient la scène avec Thierry Samitier, l'accusaient d'harcèlement sexuel. Selon les deux femmes, l'acteur se montrait un peu trop pressant et racontait qu'il mettait notamment la langue lors d'une ou plusieurs scènes de baiser ou encore qu'il collait son sexe contre leurs fesses durant les pauses ou après la pièce.

Suite à ces révélations, l'acteur s'était expliqué dans l'émission TPMP en déclarant qu'il pouvait être lourd dans les paroles mais qu'il n'avait jamais harcelé qui que ce soit.

D'ailleurs pendant l'émission, il avait fait une comparaison étrange entre Frank Leboeuf et Hitler. L'ancien footballeur avait alors décidé de répliquer en soutenant les deux accusatrices. Quelques jours plus tard, une jeune femme était sortie du silence, toujours sur le plateau de Cyril Hanouna, en expliquant avoir été violée par l'acteur. Un témoignage poignant qui a fait parler pendant de nombreux jours et qui a eu une conséquence désastreuse pour celui qui joue Aymeric dans "Nos Chers Voisins".

Une nouvelle accusation de la part d'une habilleuse de TF1

Peu après la révélation de la femme sur TPMP, une habilleuse de la série de TF1 a également fait des révélations en indiquant qu'un jour, il l'avait plaquée contre un mur en lui tenant les avant-bras tout d'abord avant de préciser qu'à un autre moment il lui avait dit que c'était "excitant de la voir manger de loin".

Avec ces faits, elle avait décidé de se retirer du programme et de ne plus jamais approcher Thierry Samitier. Christelle Reboul, qui jouait sa femme dans la célèbre série Nos Chers Voisins, elle, n'a pas été étonnée par les accusations, puisqu'elle lui trouvait "un côté ambigu".

Mais ce vendredi, c'est Gil Alma qui balance.

Pour les biens d'une émission du Figaro intitulée Buzz TV, l'acteur a pris pour la première fois la parole concernant ce sujet. Il explique qu'il a déjà pu assister à quelques scènes déplacées, notamment avec la costumière. "À l’époque, je lui disais 'Arrête tes conneries, tu es lourd', je lui parlais franchement". Pour rappel, Thierry Samitier reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à une éventuelle condamnation.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!