"Les Princes et les Princesses de l'Amour : La guerre des trônes" est diffusé depuis le 2 décembre 2019 sur W9. Après que Milla Jasmine et Laura Lempika soient reparties avec leur ex respectif, Mujdat et Nikola Lozina, d'autres princesses les ont remplacées au pied levé. En effet, depuis quelques semaines, c'est Hilona, Dita et Sephora qui tentent de trouver l'amour. Pour cela, nos trois candidates verront défiler pas mal de prétendants venus les charmer. Mais le 8 janvier dernier, un des prétendants d'Hilona a fait une révélation étonnante sur Instagram : le jeune homme a été littéralement coupé au montage.

La raison ? Kevin Carré a été accusé d'avoir été violent avec les princesses Hilona, Dita et Sephora. Furieux, le candidat décide de livrer sa vérité dans une interview chez Sam Zirah.

Kevin violent avec Sephora, Dita et Hilona ? Il s'explique enfin

Lorsque Kevin a annoncé qu'il avait entièrement disparu à la diffusion du programme, Julien Bert, l'actuel compagnon d'Hilona a expliqué qu'il avait été violent sur le tournage : "Il a donné un coup de poing à Dita, a jeté Sephora dans les buissons et a tenté de lever la main sur Hilona. Ils se sont clashés verbalement, mais Hilona n'a rien fait. Kevin a voulu la taper et la production l'a sorti du tournage et je comprends pas comment il arrive à ouvrir sa bouche . C'est une honte pour lui d'essayer de frapper une femme !"

Après une enquête de Sam Zirah, les témoignages de plusieurs personnes présentes au moment des faits ne coïncident pas et la production a assuré qu'il n'y pas eu de coups portés.

C'est la raison pour laquelle le Youtubeur a décidé de lui donner la parole. "Tu aurais mis un coup dans le bras de Dita et à la poitrine de Sephora. Seulement, une source proche de Sephora assure que tu n'aurais pas frappé les candidates, mais que tu aurais eu un comportement agressif", commence Sam Zirah.

"Il y a eu une belle dispute entre moi et Hilona, je te l'accorde", confie Kevin. "En intégrant le tournage en tant que prétendant d'Hilona, on m'a rapporté qu'il se passait des choses entre elle et Julien Bert en off. (...) On a parlé d'honnêteté avec elle... Si je ne venais pas vers elle, il n'y avait rien. Le respect c'est de venir parler aux prétendants qui se sont déplacés pour toi et pas que en in".

Kevin confie également à Sam Zirah que certaines princesses abusaient de leur pouvoir sur le tournage et menaçaient régulièrement de "les dégager du jour au lendemain".

"Un jour, en in, Hilona m'appelle sèchement et me dit : 'Alors, comme ça tu parles de ta société et tu te la pètes ?'. On a essayé de me faire passer pour un c*n ! Hilona s'est mise à m'insulter, alors je me mets face à elle. Elle met ses deux mains sur ma poitrine et elle me pousse ! Elle s'éloigne, mais elle a insulté ma mère. On n'insulte pas ma mère ! J'étais très énervé, alors j'ai poussé tout le monde pour aller jusqu'à Hilona. De là, je reprends mes esprits et je lui dis : 'T'as de la chance'. Et je suis parti. Je n'ai frappé personne", explique Kevin.

Les internautes choqués par l'attitude de Sam Zirah

Dans l'interview de Kevin publiée dans son intégralité ci-dessus, le candidat coupé au montage des Princes de l'Amour 7 raconte les détails de son altercation avec Hilona. Seulement, l'attitude du Youtubeur en a choqué plus d'un, comme nous pouvons le constater dans les commentaires de la vidéo. En effet, les internautes ont eu le sentiment que Sam Zirah poussait Kevin à dire qu'il avait été violent avec Hilona, Dita et Sephora et qu'il n'était pas objectif en tant que blogueur.

  • "Sam Zirah on dirait qu'il voulait que Kevin avoue ce qu'il n'a pas fait"
  • "Franchement, là sur le coup, Sam a pris son parti. Il essaye de faire avouer à Kevin des choses qu’il n’a pas faites. On sait qu’il aime beaucoup Dita et Sephora. Bref, déçu de lui sur le coup"
  • "Je suis choquée de Sam. Froid, désagréable, hautain ! Kevin répond direct sans réfléchir, posé, calme ! Franchement je suis déçue du comportement du « journaliste »"
  • "Il est chiant Sam, il cherche a lui faire dire ce qui n'a pas fait"
  • "Sam arrête de vouloir prendre la défense de tes poulains (Hilona)"
  • "Sam Zirah. Nul. Aucune impartialité. Pas le même traitement pour d'autres candidats. Ex: quand Nathanya sortait des Anges.... Faut arrêter d'être aussi lourd durant l'interview. Au secours !!!! Le mec raconte son histoire. Plutôt crédible. Mais toi tu perds toute crédibilité Sam !!!"
  • "J’me désabonne de Sam aucune intégrité"

Sam Zirah se justifie

Le blogueur s'est défendu en commentant : "J’ai reçu Kévin le prétendant coupé au montage dans LPDLA7 sur ma chaîne pour qu'il puisse justement s'exprimer comme tout un chacun.

Qu'il soit sur le même pied d'égalité que les autres. Si j'avais voulu 'protéger des gens', je ne l'aurai tout simplement pas reçu, ça aurait été bien plus simple non ? J'avais cette possibilité de faire comme si de rien n'était et personne ne m'aurait jamais rien dit …".

Il a ensuite enchaîné sa réponse en disant voulant entendre le côté de Kévin sur l'histoire afin d'être impartial : "Au contraire, dans ma vie comme dans mon travail, je fais toujours ce qui me semble juste. Ce qui me semblait juste, c'était de faire le choix d'offrir une possibilité de réponse à cette personne. Parce-que c'est un être humain et qu'il en a le droit, peu importe le nombre de K sur les réseaux sociaux.

Au contraire, je trouve que j'ai eu des cou*****, quitte à déplaire à des candidats, ou à une chaîne, ou à une production. Je suis fier d'avoir fait ce choix. Un choix libre et non guidé par une quelconque pression des uns et des autres."

Pour ce qui est de son comportement qui n'a pas plu à certains internautes, il l'a justifié ainsi : "Il s'agit d'une interview très sérieuse. Les accusations sont graves. Il est légitime que mon visage soit sérieux et que ma façon de m'exprimer le soit tout autant. Cette expérience me prouve une fois de plus que la perception change d'une personne à une autre.

Mais c'est le jeu. Tout le monde ne peut pas voir les choses comme on les voit. Ma seule démarche d'oser poster cette interview parle d'elle même".

Suivez la page Télé-réalité
Suivre
Ne manquez pas notre page Facebook!