Depuis la rentrée dernière, Enora Malagré fait partie de l'équipe de "De quoi je me mêle", présenté par Eric Naulleau et diffusé les samedis sur C8. Si la jeune femme n'a pas perdu de sa verve et est toujours aussi cash dans ses opinions à la télévision, il semblerait qu'en dehors, elle traverse une période très difficile. D'ailleurs, l'ancienne chroniqueuse de "Touche pas à mon Poste" s'est récemment exprimée sur sa maladie qui l'handicape dans le quotidien.

Un diagnostic à 30 ans

Il y a un peu plus de deux ans, Enora Malagré révélait dans l'émission "Touche pas à mon Poste", être atteinte d'endométriose.

Cette maladie pas comme les autres, touche environ une femme sur dix et compromet la fertilité. Si certaines personnes ont la chance de se faire dépister très tôt, ce n'était pas le cas de l'ancienne chroniqueuse de Cyril Hanouna. En effet, cette dernière avait déjà 30 ans quand les médecins ont établi leur diagnostic. Evidemment, elle n'a pas bien pris ce diagnostic et elle ne cache pas que la maladie était une souffrance, elle l'a même racontée dans son livre "Un cri du ventre".

Plutôt déterminée à parler de ce qui la ronge, Enora Malagré a, à nouveau, pris la parole ce lundi sur les ondes du Mouv'. Lors de cette émission, la jeune femme a déclaré que cette maladie n'est pas assez mise en avant par les gens, alors qu'il fallait en parler pour tenter de la guérir un jour : "C'est une maladie dont on ne guérit pas pour le moment".

Elle poursuit ensuite en citant les effets indésirables de la maladie : "Elle m'empêche de respirer, de marcher", une façon de montrer que c'était très handicapant.

La porte-parole de l'endométriose

Toujours dans la même émission de radio, Enora Malagré déclare qu'il y a plusieurs stades de la maladie et que cette dernière pouvait toucher plusieurs organes quand une femme est très atteinte : utérus, la vessie, les jambes etc..

. L'ancienne chroniqueuse de "TPMP" explique qu'elle est au dernier stade et qu'elle a dû mettre fin à son rêve de devenir maman : "C'est une maladie qui m'empêche de pouvoir avoir des enfants, c'est mon grand drame". Une confession bouleversante, qui met en avant toute les difficultés et les contraintes de cette maladie.

Comme Laetitia Millot, la star de "Plus Belle la vie", Enora Malagré veut être une porte-parole de l'endométriose et souhaite sensibiliser le grand public à cette maladie, qui est assez méconnue encore. D'ailleurs, la journaliste et chroniqueuse estime qu'il est important pour les filles, d'aller chez le gynéco, c'est comme ça qu'on peut dépister plus rapidement la maladie. Une chose est certaine, la jeune femme veut que tout le monde puisse mettre un mot à ses maux.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!