Cyril Hanouna n'a pas peur de se faire réprimander. Alors que C8 vient juste de recevoir une amende du CSA de 10 000 euros pour avoir partagé des photos intimes de Karine Ferri sur le plateau de TPMP, "Baba" recommence la provocation, cette fois-ci avec humour. Ce mardi 18 février, l'équipe de TPMP est revenue sur l'actualité médiatique de la semaine. Ainsi, impossible de passer à côté de la polémique autour du retrait de Benjamin Griveaux à la course pour la municipale de Paris suite à la diffusion d'une vidéo intime de lui.

'C'est ce qu'on appelle dans le milieu, une Griveaux'

Piotr Pavlenski, qui aurait diffusé cette vidéo ainsi que Alexandra de Taddeo, compagne de l'artiste Russe, à qui cette vidéo aurait été destinée, ont été placés sous contrôle judiciaire. Le couple a ensuite été mis en examen ce mercredi 19 novembre pour "atteinte à l’intimité de la vie privée" et "diffusion sans l’accord de la personne d’images à caractère sexuel".

C'est ce mardi 18 février, en revenant sur cette histoire, que l'équipe de TPMP s'est lâchée.

Avec pour invité, Idriss, informaticien spécialisé dans le piratage informatique, les téléspectateurs ont pu découvrir que leurs données personnelles n'étaient jamais vraiment effacées. Ainsi, toutes vidéos intimes pouvaient être retrouvées. Ici était le lien avec l'affaire Griveaux. Mais si l'émission a continué sur d'autres sujets, "Baba" ne s'est pas arrêté là.

Alors qu'il parlait d'une photo de Daphné Bürki et Faustine Bollaert, deux présentatrice de France 2, Cyril Hanouna a déclaré en pointant du doigt leur différence de taille : "Dix-huit centimètres d’écart, c’est ce qu’on appelle dans le milieu une Griveaux". De quoi faire rire l'audience et les chroniqueurs assis à la table.

'Je fais une Griveaux'

TPMP a continué en évoquant divers sujets, comme les révélations sur la possible supercherie qu'était l'émission Star Academy, ou même avec un ton plus humoristique, en donnant aux téléspectateurs l'opportunité d'admirer Benjamin Castaldi et Gilles Verdez faire une danse qui s'est terminée en ...

strip tease ! Mais malgré la diversité de l'émission, "Baba" n'a pas lâché le morceau sur Griveaux et a trouvé une opportunité pour refaire une blague.

L'équipe discutait des chances de Tom Leeb à L'Eurovision et Hanouna s'est exclamé : "Cette année, on est dans les cinq premiers. Si on n’est pas fans les cinq premiers, je fais une Griveaux !". Une remarque qui n'a pas raté et a fait sourire son audience. Pour finir sur le sujet, l'animateur de TPMP a partagé un top 10 des tweets comiques sur la vidéo intime du candidat de La République en marche (LREM). Comme quoi, rien ne semble arrêter Cyril Hanouna, qui trouve toujours un moyen pour rire de tout !

Ne manquez pas notre page Facebook!