Touche pas à mon poste est connue pour ses fortes prises de paroles qui font souvent parler d'elles. Entre clashs mettant en scène les chroniqueurs comme la guerre entre Eric Naulleau et Jean-Michel Maire, ou attaquant d'autres personnalités au centre de l'actualité comme récemment avec les révélations de Cyril Hanouna sur Florence Foresti et son cachet gagné aux César, les émissions ne manquent pas de dynamisme. Ce mardi 10 mars, c'est Matthieu Delormeau qui a défrayé la chronique en s'en prenant directement à la chanteuse Clara Luciani. Cette dernière s'étant confiée sur l'émission Sept à huit par rapport à des souvenirs noirs de son enfance alors qu'elle se faisait harceler scolairement.

Clara Luciani se confie sur son harcèlement scolaire, Delormeau trouve ça 'agaçant'

La chanteuse de 27 ans, Clara Luciani, a connu un succès fulgurant pour plusieurs de ses titres notamment pour son titre La Grenade. Cependant, elle n'a pas toujours connu la gloire et l'appréciation d'un public. En effet, dans la dernière émission de Sept à huit, Clara Luciani s'est confiée sur un traumatisme de son adolescence. Alors qu'elle mesurait 1,76m à 11ans, elle se serait fait harceler à l'école du fait de sa différence de taille. Ainsi, elle est revenue sur les actions que ses camarades de classe lui ont fait subir, comme mettre des punaises et des cartouches d'encre découpées sur sa chaise. Des révélations qui ont touché ses fans et les téléspectateurs mais qui n'ont pas touché le coeur de certains autres...

comme Matthieu Delormeau.

Alors que Cyril Hanouna revenait sur ces confidences face caméra, il a demandé ce mardi 10 mars l'avis de ses chroniqueurs sur le sujet. C'est alors que Matthieu Delormeau a pris la parole pour trancher et surprendre ses collègues ainsi que le public de C8.

Il a en effet tapé du poing sur la table en déclarant que les révélations des stars féminines sur leur vie privée devenaient "agaçantes".

"On entend ça tout le temps"

Il a en effet poursuivi son argumentation en disant :"Cette espèce de manière dont se répandent toutes les vedettes, tous les deux jours, il y en a une qui a une endométriose, une qui a été harcelée à l'école, violée... On entend ça tout le temps, tout le temps !" .

Une prise de position qui n'a pas plu à certaines personnes autour de la table dont Kelly Vedovelli qui lui a lançé : "Tu dis d'ignobles bétises". Il a continué en se justifiant du fait d'approuver le fait qu'il trouvait cela positif que "la parole se délie un petit peu" mais que selon lui, il n'y aurait "plus aucune pudeur". Il a conclu son argumentation en disant que ces personnalités qui "répandent en permanence de tous leurs problèmes, ça fait ch***".

Ces propos n'ont pas semblé plaire à tout le monde autour de la table des chroniqueurs qui n'ont pas hésité, comme Géraldine Maillet, à lui rappeler qu'il venait juste de raconter que lui aussi qu'il s'était fait harceler. En effet, quelques instants auparavant, Hanouna avait demandé à ses chroniqueurs leur "plus grand complexe de leur enfance".

Matthieu Delormeau avait alors raconté qu'il était trop maigre et faisait donc les devoirs des plus forts pour se faire protéger. Un discours qu'il justifie en déclarant qu'il n'allait pas "en faire un bouquin ou un article". Des propos qui risqueraient de ne pas plaire à la gent féminine et sa communauté, mais surtout à Clara Luciani qui n'a pas encore répondu à ces provocations.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!