Kourtney Kardashian est une figure emblématique du navire familial depuis le début de leur médiatisation au début des années 2007. Un navire qu’elle décide de quitter après de nombreuses rumeurs autour de sa non-participation à la suite de la saison 18, actuellement interrompue par le Covid-19. La pandémie qui n’a pas arrêté les tournages pour autant car même confinées, les soeurs du clan Kardashian-Jenner ont continué de filmer grâce à des smartphones et des studios d’enregistrement de secours selon leur productrice Farnaz Farjam. En tout cas, si la série retournera sur les écrans de la chaîne E!

en septembre prochain, il ne faudra pas compter sur l’aînée Kourtney, qui annonce sa séparation du programme familial. Dans une interview accordée à Vogue Arabia ce mercredi 7 juillet, qui lui consacre sa Une d'été, la jeune femme de 41 ans a clarifié sa position sur le sujet :

"Je filme la série sans interruption depuis 14 ans. Je me sentais insatisfaite et c'est devenu un environnement toxique pour moi de continuer. La vie privée est une chose que j'ai appris à apprécier et il est difficile de trouver un équilibre entre les moments privés et la participation à une émission de télé-réalité. Les gens ont cette idée fausse que je ne veux pas travailler, ce qui n'est pas vrai. Je suis mon bonheur et je mets mon énergie dans ce qui me rend heureuse".

Une conclusion claire qui vient marquer la fin d’une série de rumeurs notamment après la dispute violente qui l’a opposée à sa soeur Kim au début de cette 18e saison de "L'incroyable famille Kardashian".

Kourtney Kardashian : un slow-business

Si elle ne s’est pas lancée dans l’industrie cosmétique comme ses soeurs Kim Kardashian et Kylie Jenner, ou dans le fitness comme Khloé, elle a fait une entrée remarquée dans le monde du bien-être avec la création de Poosh en 2019. Ce site web également décliné sur une application mobile donne des conseils avisés de personnalités comme Emily Ratajkowski ou Chrissy Teigen.

Mais si comme le lui reprochent certaines personnes comme sa propre soeur Kim Kardashian, Kourtney donne l’impression de ne s’occuper que de ses enfants, elle ne s’en cache pas d’un iota.

En effet, ses nombreuses participations aux différentes émissions de télé-réalité produites par la famille Kardashian depuis 2007 lui permettent d’asseoir une certaine tranquillité financière. Son histoire d’amour tumultueuse avec Scott Disick, le père de ses trois enfants, a passionné les fans du show même après leur séparation en 2015. Ainsi, Kourtney Kardashian a participé et a produit quatre émissions :

  • Kourtney et Khloé à Miami
  • Kim et Kourtney à Miami
  • Kim et Kourtney à New-York
  • Kourtney et Khloé dans les Hamptons

Je n’ai pas besoin de plus d’argent’

Autant de programmes qui font grimper sa notoriété et lui permettent également d'exercer le métier d'influenceuse. Si vous souhaitez faire connaître votre marque avec un post sur les réseaux de Kourtney Kardashian, vous devrez débourser jusqu'à 250.000 dollars (220.000 euros).

Au total sa fortune serait estimée à 35 millions de dollars (30 millions d’euros), 5 millions de moins que sa soeur Kendall Jenner, la top-model la mieux payée au monde. Mais des chiffres bien dérisoires si on les compare à ses soeurs les plus fortunées comme Kim (350 millions de dollars) ou encore Kylie (1 milliard de dollars) selon des informations de la BBC. Pendant le confinement, Kourtney a confirmé son souhait principal : se recentrer sur sa famille. Bien qu’elle reconnait d’innombrables souvenirs et opportunités apportés grâce à ces émissions de divertissement, elle désire aujourd’hui trouver un nouvel équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle. Même si la jeune femme a été aperçue au bras du mannequin français Younes Bendjima depuis 2017, ses enfants semblent occuper une place de choix dans son coeur.

Mason (11), Penelope (8) et Reign (6) sont ultra présents dans son emploi du temps comme en témoignent ses publications quotidiennes sur les réseaux sociaux.

Kourtney Kardashian est suivie par plus de 96 millions de personnes dans le monde. Une notoriété qui lui permet également de sensibiliser les jeunes mères à "éduquer leur enfant au racisme dès le plus jeune âge’"d’après ses propos. Elle est également au coeur de plusieurs initiatives caritatives notamment en aide aux Américains victimes des conséquences désastreuses du Coronavirus.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!