Le 7 septembre dernier, Marie Garet, une ancienne candidate de télé-réalité, avait été déclarée "décédée" dans un étrange message publié sur son compte Instagram. Après des jours de silence et d’interrogations de la part des internautes, des rumeurs l'avaient finalement annoncée hospitalisée. Selon Aqababe, Marie Garet aurait été battue et transportée aux urgences après avoir été battue par Dorian, son compagnon. Aujourd'hui, c'est une autre starlette du petit écran qui crée une véritable onde de choc. En effet, Loana vient de publier des images extrêmement choquantes sur son compte Instagram. La jeune femme affiche plusieurs parties de son corps couvertes d'hématomes.

Dans un long récit, elle témoigne de la violence qu'elle aurait subie par son petit-ami Frédéric Cauvin.

Loana frappée par son compagnon, les images perturbantes

Il a quelques minutes à peine, Loana a publié des clichés de ses jambes, de son visage et de ses bras couverts de bleus. Elle décide enfin de témoigner et affirme avoir été battue par son compagnon la veille de son anniversaire :

"Je commence a en avoir marre de vos spéculations, de lire partout que je me drogue, que je prends trop de médicaments, que je ne vais pas bien. ET BIEN OUI, je ne vais pas bien et je vais vous montrer pourquoi. Parce que lui, héros Fred Cauvin n'est pas celui que vous croyez. En février, les médias ont affirmé que j'avais de la drogue. C'est complètement absurde ! Il l'a dit ça à la police pour qu'ils fassent une perquisition et détourner le fait qu'ils n'ont rien trouvé d'autre que des hématomes sur mes bras que Fred m'avait fait la veille. Il a inventé cette histoire pour détourner les soupçons. (...) Ils m'ont conseillé de porter plainte pour coups et blessures."

En effet, en février dernier, Loana avait fait les gros titres pour avoir appelé la police à deux reprises.

Selon elle, Frédéric Cauvin serait rentré chez elle par effraction et l'aurait violentée. Il s'était par la suite expliqué dans les journaux, a affirmé que tout allait bien dans leur couple et qu'il avait seulement usé de violence "seulement verbale".

"Il m’a frappée et hurlée dessus sans s’arrêter"

Mais celui qui avait déjà été soupçonné par le passé d'avoir escroqué la star risque de voir son image une nouvelle fois écornée dans les médias.

Car, aujourd'hui, Loana décide de balancer toutes les preuves avec ces images choc. Dans son message sous les photos, elle explique que Frédéric Cauvin n'avait écopé de quelques mois de sursis et une mesure d'éloignement après cela. "Pervers narcissique qu’il est, il m’a encore sortie les plus belles phrases qu’on veut entendre. Il est redevenu mon ami et voilà ce qui s’est passé deux jours avant mon anniversaire. Et justement pour éviter que je fasse la fête dont je rêvais depuis plusieurs mois avec mes ami. (..) Voilà pourquoi j’ai une mauvaise voix sur la vidéo que j’ai publiée quelques jours après mon anniversaire parce que j’étais aphone à force d’avoir hurlé « ARRÊTE DE ME FRAPPER » durant 4 heures. Il m’a frappée et hurlée dessus sans s’arrêter 1 MINUTE !!!", raconte-t-elle.

Dans une deuxième publication, Loana continue de décrire son calvaire : "Un enfer que je n'avais jamais vécu, d'une telle violence sur autant de temps. J'aurais préféré mourir, je me cachais dans toutes les pièces, les coins, en priant qu'il s'arrête. Je lui disais même 'oui' lorsqu'il me disait que j'étais qu'une conn*sse pour qu'il soit content. Mon teint était blafard à cause du fond de teint que j’avais mis pour dissimuler les coquarts. Je voulais éviter que vous le voyez !! (...) Je comprends maintenant les femmes battues .. Pourquoi est-ce qu’elles restent dans le silence : pour éviter la connerie et l’incompréhension des autres."

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!