Les fans de Balance Ton Post et de Yann Moix le savaient; le reconfinement était imminent afin de pouvoir maximiser les chances d’éradiquer le coronavirus et c’est ce mercredi 28 octobre à 20h pile que la sentence est tombée : Emmanuel Macron, le président de la République a annoncé le confinement total du pays pendant 4 semaines renouvelables. Une décision qui, si elle se veut salutaire pour sauver la santé des personnes âgées et préserver la santé actuelle de la population jeune, se veut assez dangereuse pour des millions de Français se retrouvant actuellement au chômage. Une situation à double tranchant que le président de la République a estimé nécessaire.

C’est justement suite aux annonces du président Emmanuel Macron que Cyril Hanouna, le présentateur emblématique de TPMP qui a fait une émission la semaine dernière pour rendre hommage à Samuel Paty, a décidé de déprogrammer l’émission pour un prime exceptionnel de "Balance Ton Post" dans lequel les chroniqueurs ont donné leurs avis sur le reconfinement.

C’est Yann Moix, un chroniqueur emblématique de "Balance Ton Post" qui a été le plus virulent en clashant le président de la République et en le considérant comme un « président catastrophique. »

Yann Moix ne comprend pas les décisions d’Emmanuel Macron dans Balance Ton Post

L’allocution de Emmanuel Macron a eu lieu de 20h à 20h30 environ et l’émission "Balance Ton Post" a diffusé en direct l’allocution du président de la République en mettant en réaction les têtes des chroniqueurs au fur et à mesure des paroles du président. Si Eric Naulleau a par exemple été assez froid en considérant que le reconfinement était malheureusement la seule solution possible, c’est Yann Moix qui a été probablement le plus choqué en pensant que ces décisions étaient absurdes.

C’est ensuite après la coupure publicité que Cyril Hanouna a demandé aux chroniqueurs de Balance Ton Post ce qu’ils pensaient des mesures prises par Emmanuel Macron. Yann Moix n’a pas mâché ses mots.

Yann Moix de Balance Ton Post clashe Emmanuel Macron

Très déçu de savoir que le pays allait être encore une fois confiné, le chroniqueur a déclaré les propos suivants: « J’ai trouvé le président de la République catastrophique.

» En voyant les regards médusés des chroniqueurs et de Cyril Hanouna, le chroniqueur a expliqué que ces décisions étaient absurdes pour trois raisons selon lui.

Selon le chroniqueur, la première raison est d’ordre économique car il dénoncent le fait que certaines personnes ne peuvent plus travailler.

Le chroniqueur de "Balance Ton Post" indique alors, au sujet des mesures prises par par Macron: « pour beaucoup de gens le cauchemar va commencer. Ceux qui ferment les magasins, ceux qui ne peuvent plus aller travailler... » Yann Moix s’est ensuite attaqué à Emmanuel Macron de manière bien plus frontale.

Emmanuel Macron taclé par Yann Moix dans Balance Ton Post

Yann Moix évoque ensuite deux autres raisons qui ont un but précis, dénoncer le "manque d'anticipation" du président de la République par rapport à cette nouvelle vague. En effet, Yann Moix indique alors les propos suivants concernant les phrases que le président de la république a avancé lors de cette allocution: « Deuxième chose, la plus choquante des formules : 'nous sommes surpris par l'évolution du virus, nous sommes débordés'. Ne soyons pas ingrats, cette pandémie était peut-être difficile à appréhender. En revanche, deux fois à trois mois d'écart... Ce qu'on peut pardonner une fois parce que ce n'est pas arrivé depuis 1969, d'accord. Mais ce qu'on ne peut pas pardonner, c'est le manque d'anticipation sur une deuxième fois, trois mois plus tard. »

Enfin, Yann Moix a conclu son plaidoyer contre les mesures prises par Emmanuel Macron dans Balance Ton Post en disant que celui ci avait un « manque de recul historique. » Il prend pour exemple la phrase où Emmanuel Macron assume ne jamais avoir connu de « période aussi chahutée, grave et difficile ».

Yann Moix a alors souligné le fait que cela n'était pas tout à fait correct en énumérant des périodes historiques difficiles pour le pays: « Le fait de dire que nous n'avons jamais connu une période aussi chahutée, grave et difficile... Il y a 70 ans les Allemands étaient en train d'occuper la France, en 14-18 ils avaient la grippe espagnole en plus... C'est une vision de l'Histoire complètement absurde. »

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Suivez la page Emmanuel Macron
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!