Ce mercredi 30 septembre 2020 à 21 heures, avait lieu le premier épisode de la nouvelle saison du "Meilleur pâtissier". Comme à chaque fois, quatorze candidats vont essayer de séduire Mercotte et Cyril Lignac avec leurs desserts tous plus beaux les uns que les autres. Mais pour cette période, qui n'est pas comme les autres, les jurés ont dû se réinventer. Explications.

Mercotte, la jurée sans filtre

Pour les biens d'une interview chez nos confrères du Parisien, Mercotte, la jurée emblématique du "Meilleur pâtissier" a fait quelques confidences sur la nouvelle saison. En effet, elle a notamment déclaré qu'elle allait être sans filtre tout au long de l'émission comme elle l'est dans la vie de tous les jours.

La grand-mère a ainsi prouvé qu'elle en avait encore sous la pédale, même si elle a du quitter le tournage précipitamment. Elle explique ainsi, que lors d'une épreuve créative, la production a demandé à tout le monde de sortir de la tente à cause de plusieurs cas de Covid. Et comme c'était une personne à risque, elle a dû faire rapidement ses bagages.

C'est donc Julia Vignali, la présentatrice, qui a dû enregistrer la fin de saison 9 du "Meilleur pâtissier" à la place de Mercotte en tant que goûteuse. Cette dernière ne voulait pas quitter le programme et était prête à y retourner sachant que d'énormes précautions ont été prises. En effet, la distanciation, du Plexiglas, le port du masque ou encore des cuillères de couleurs différentes étaient présents pour tourner la fin de la saison.

Malheureusement pour elle, la production restait sur ses positions en voulant la protéger à tout prix du virus.

Mercotte est très cash

A la place de pouvoir goûter les gâteaux et autres desserts préparés par les candidats, Mercotte a pu découvrir les commentaires de Cyril Lignac via son ordinateur. La mamie de 10 petits-enfants explique que c'était une expérience comme une autre et que ce n'était pas aussi mal que ça.

Quand le Parisien revient ensuite sur son rôle de "méchante" qu'elle a dans le programme, elle reprend directement le journaliste. En effet, celle qui a 77ans a lancé un petit tacle à Cyril Lignac en tournant la situation à son avantage : "Je ne suis pas méchante, c'est plutôt Cyril qui est trop gentil".

Une réponse cash qui montre bien que Mercotte n'a pas sa langue dans sa poche. D'ailleurs, elle va encore plus loin quelques minutes plus tard dans son interview en indiquant qu'elle n'aimait pas trop être trop proche de ses fans. En effet, la mamie avoue détester les selfies, et que parfois certaines personnes sont trop collantes, faisant limite un harcèlement pour une photo : "Au Salon du chocolat, les gens s'accrochent à moi, c'est limite du harcèlement" a-t-elle déclaré.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!