C’est un véritable coup de tonnerre qui a explosé il y a quelques jours concernant l’avenir incertain de TPMP présenté par Cyril Hanouna , alors que les audiences sont en déclin depuis plusieurs semaines, le CSA vient de confirmer l’amende de plusieurs millions d’euros destinée à Cyril Hanouna par rapport à son canular qui avait indigné les internautes il y a quelques années lors du prime "Radio Baba". Un prime qui avait fait énormément parler sur les réseaux sociaux à cause de la séquence finale de l’émission et qui avait profondément indigné Enora Malagré, alors encore chroniqueuse qui se bat activement contre les discriminations que peuvent subir les personnes homosexuelles en France.

Rappelez-vous, lors de ce prime, Cyril Hanouna avait parlé un homosexuel en plein direct et s’était joué de lui. Si la personne en question était préservée par un certain anonymat, Cyril Hanouna s’est fait passer pour un beau gosse musclé qui essayait de draguer l’interlocuteur afin qu’il se passe plus si affinités, si la séquence amusait beaucoup les chroniqueurs de TPMP, le malaise s’est de plus en plus ressenti. On vous explique tout !

Le piégé garde encore de lourdes séquelles depuis le canular de Cyril Hanouna dans TPMP

Cyril Hanouna est assez taquin et moqueur et cela énerve depuis déjà plusieurs années. Sans être foncièrement méchant, quand il a réalisé le canular, Cyril Hanouna réalisait tous les clichés de l’homosexuel que l’on peut voir dans les films : démarche très efféminée et voix très fluette par exemple.

Une attitude qui avait extrêmement gêné l’interlocuteur, le piégé en question.

Selon nos sources, il semblerait que l’interlocuteur subisse encore les séquelles mentales de ce canular, alors que celui ci date désormais de plusieurs années. Le CSA considère alors que c’est le canular et le canular lui seul qui ont une influence par rapport à l’amande octroyée et pas les événements extérieurs qui auraient été causés par celui ci.

Le CSA décidé d’annuler certaines sanctions encourues par Cyril Hanouna dans TPMP

Parfois, il semblerait que Cyril Hanouna obtienne gain de cause, c’est arrivé il y a plusieurs mois quand l’homme avait obtenu une indemnité de près d’un million d’euros par le CSA lui même. Cyril Hanouna avait été dans la tourmente pour avoir piégé dans une caméra cachée le chroniqueur emblématique de TPMP Mathieu Delormeau, une caméra caché dans lequel Delormeau devait cacher un meurtre supposé causé par Hanouna.

L’histoire était allé bien trop loin et le CSA avait été saisi mais il était clairement indiqué qu’il s’agissait alors d’une caméra caché et que tout avait été scénarisé pour que tout se passe du mieux que possible. Si le CSA a retiré la sanction, TPMP a été privée de revenus publicitaires pendant plusieurs mois en contre-partie.

Le CSA et les dérapages dans TPMP

On ne va pas vous mentir, à cause du contexte social et politique très agité à cause des attentats, TPMP est la seule émission a encore être diffusée en direct. Par conséquent, l’émission a souvent fait l’objet de plusieurs dérapages qui ont été automatiquement rapporté au CSA et pour lesquels le CSA ne s’est jamais prononcé ou a décidé de ne pas donner suite ce qui a le don d’énerver les détracteurs de Cyril Hanouna.

On se rappelle notamment de la fois où Jean-Michel Maire avait décidé d’embrasser en direct la poitrine d’une intervenante ce qui avait fait grand bruit il y a plusieurs années. Enfin, on pourrait aussi parler de la baffe de Joey Starr attribuée à Gilles Verdez qui avait provoqué une guerre entre TPMP et La Nouvelle Star et pour laquelle la seconde émission n’est jamais revenue.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!