Le 17 décembre dernier, Maeva Ghennam et SisiK ont fini la soirée ensemble. Depuis trois ans, les deux amants terribles sont comme chien et chat, mais ce soir-là il y a bien eu réconciliation sur l'oreiller. Loin de cacher sa relation avec le chanteur du Logobi GT, Maeva s'était filmée dans les draps Versace du jeune homme. Le lendemain, Jazz s'est moquée de la Marseillaise en filmant à son tour les fameux draps Versace. Furieuse et déçue de Jazz, Maeva Ghennam s'est vengée en balançant les preuves des infidélités de son mari Laurent. C'est là que les choses se corsent !

Après sa longue story Snapchat où elle affirme que Laurent a plusieurs maîtresses à Dubaï, Maeva décide de tout supprimer. Elle explique en furie que SisiK l'aurait filmée pendant leurs ébats ce soir-là et la menacerait de publier la vidéo si elle ne retire pas ses accusations. En larmes, elle explique tout !

SisiK fait du chantage à la sextape à Maeva

Quelques minutes après avoir balancé les preuves des tromperies de Laurent envers Jazz, Maeva Ghennam a tout supprimé. Très énervée, elle s'explique : "J'ai préféré supprimer toute la story parce que ça me fait de la peine et ça me fait culpabiliser même si elle a voulu m'afficher en me faisant passer pour une tchoin ou une crasseuse. Je vous le dis, SisiK m'a filmée à mon insu !"

Par la suite, Maeva publie une conversation téléphonique avec SisiK où il avoue bien posséder une vidéo de lui et Maeva lorsqu'elle a passé la nuit chez lui : "Si t'avais balancé ça et que j'avais rien sur toi, on aurait fait comment ?" Sous le choc, Maeva reprend la parole sur Snapchat : "Depuis tout à l'heure, je ne suis pas bien. Je ne fais que pleurer ! Tout à l'heure, je vous ai dit que du bien de lui. Je vous ai dit que je ne m'étais jamais mêlée des histoires entre la JLC Family et mes amis pour lui, car c'est une personne qui comptait pour moi. Et là, je vois quoi ? Il m'a filmée sans mon autorisation. C'est grave ! C'est pire qu'un v*ol ! Je viens de tomber du 50ème étage ! Je lui faisais confiance ! Il m'a dit qu'il s'en foutait, qu'il était déjà allé en prison et qu'il était prêt à manger la gamelle pour ses amis."

Maeva Ghennam s'en prend encore à la JLC Family

Très déçue de Jazz, qui a réagi à la guerre entre Wejdene et Eva Queen, puis à présent de SisiK, Maeva fond en larmes.

Elle va encore une fois les clasher : "C'est horrible ce qui est en train de m'arriver. Mais ça, ce sont leurs méthodes : ils payent les blogueurs pour détruire la vie des gens. C'est ce qu'ils ont fait à mes amis ! Sauf que moi, je n'ai jamais voulu m'en mêler. Ça me rend trop triste cette histoire. J'ai tout supprimé car on m'a menacée. Moi j'ai pas envie que ma mère voit des trucs comme ça, j'ai une famille ! C'est un film, faut qu'ils arrêtent, qu'ils laissent la vie des gens tranquille !"

Après avoir repris ces esprits, Maeva confie qu'elle était au courant depuis longtemps des tromperies de Laurent.

Mais la jeune femme ne l'a jamais dit aux Tanti ou au Vergara toujours en guerre avec Jazz. "Je suis devenue comme eux alors que je ne suis pas comme ça. Mais eux m'ont fait de la peine alors que je ne leur ai rien fait à part le coup du torticolis dans la voiture. Je le savais depuis des mois et des mois... Tout se paye ! Je n'aurais jamais confiance en un homme, ça m'a rendu parano." Et loin de se laisser impressionner par SisiK, Maeva lâche un dernier dossier : "Maintenant, on me reparle, je sors les dossiers du trav et tu savais qu'il avait un zizi. Ça, c'est pas ce que j'ai de plus chaud !"

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!