Après près de trois semaines d'absence sur les réseaux sociaux ainsi que sur le plateau de TPMP, Kelly Vedovelli était de retour pour le plus grand plaisir des internautes. Enfin pas tous puisque certains n'ont pas manqué de s'en prendre au poids de la jeune femme. Explications.

Kelly Vedovelli enfin de retour

Il y a quelques jours maintenant, Kelly Vedovelli avait déclaré sur les réseaux sociaux qu'elle allait bientôt faire son retour sur le plateau de "Touche pas à mon Poste". Elle avait également décidé de sortir du silence et d'expliquer pourquoi elle était absente pendant de longues semaines.

En effet, la jeune femme a notamment déclaré qu'elle était désolée d'avoir été aussi longue avant de revenir, tout en expliquant qu'elle pensait que tout le monde allait s'en foutre : "Je pensais qu’on s’en foutait, mais j’avais besoin de prendre un peu de recul".

Il faut dire que son absence était plutôt assez inquiétante puisqu'en plus de ne plus être dans TPMP, elle avait également arrêté d'être sur les réseaux sociaux. Une habitude très peu fréquente pour la belle blonde qui adore montrer ce qu'elle fait sur son compte Instagram. D'ailleurs elle avait également enlevé toutes les photos d'elle sur son compte. Mais pas de panique, c'est pour mieux revenir : "J’ai envie de revenir avec de nouveaux projets à vous proposer".

Christopher Nunès prend la défense de Kelly Vedovelli

Malheureusement et comme souvent, son retour a été marqué par la présence de plusieurs personnes grossophobes sur le net : "Kelly a la fin de la saison elle pourra plus être entre les plexis. My god arrêt le nutella", "Le Nutella chez elle ça doit aller lol", "Effet secondaire du vaccin, j’ai peur pour elle pour la seconde dose", "À tout moment t'as l'impression que Kelly va exploser !!! Aoo elle ressemble à un saucisson avarié !" pouvait-on notamment lire sur Twitter à l'occasion du retour de la jeune femme dans Touche pas à mon Poste.

Heureusement pour elle, des internautes qui ont pu voir ce genre de tweets honteux, ont directement pris la défense de Kelly Vedovelli.

Christopher Nunès, journaliste et collègue de la jeune femme a notamment écrit : "Sentiment de dégoût devant le flot de tweets qui s’attaquent au physique de Kelly. Colossales seraient notre lâcheté et notre honte de ne pas prendre sa défense. Cessez !". Il a poursuivi son propos en indiquant que les faits pouvaient être punissables par la loi : "Rappel de la Loi : le cyber-harcèlement est puni de 2 ans de prison et de 30 000 € d'amende".

Maintenant les agresseurs réfléchiront peut-être à deux fois avant d'insulter les gens gratuitement.

Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!