Depuis le début de l'apparition de la pandémie, s'il y en a bien un qui n'a pas sa langue dans sa poche, c'est bien Jean-Pierre Pernaut. On se rappelle que lors de ses derniers "Journal de 13h", l'homme n'avait pas hésité à mettre quelques tacles au gouvernement. Selon lui, les décisions prises en place et les mesures pour les appliquer n'étaient pas logiques. Une fake news courait sur les réseaux sociaux au point que le gouvernement souhaitait le sanctionner. S'il n'est plus le présentateur vedette de la mi-journée sur TF1, Jean-Pierre Pernaut est aujourd'hui sur LCI. Néanmoins, lors de sa première prise d'antenne, il n'a pas hésité à mettre un nouveau tacle.

Retour sur un retour en fanfare.

"Pour vacciner, on n’est pas bon"

En France comme dans le monde entier, il est difficile de lutter contre une circulation active de la Covid-19. Si différents pays ont décidé de confiner leur population, Jean Castex a lui annoncé un couvre-feu à partir de 18h et généralisé pendant 15 jours. A l'heure actuelle, le gouvernement n'a pas totalement exclu l'idée d'un reconfinement même si ce ne serait pas la solution privilégiée.

Également, après l'homologation de vaccins, les campagnes de vaccination ont commencé. Néanmoins, le départ de cette campagne en France fut difficile. Si aujourd'hui, tout s'accélère, Jean-Pierre Pernaut en a remis une couche [VIDEO]. Dans sa première prise d'antenne sur LCI, il a déclaré : "Voilà des aiguilles trop petites !

Il ne manquait plus que ça pour compléter le tableau ! Pour faire un guide de 50 pages, on a été très bons, pour vacciner, on n’est pas bons.". Des propos qu'il a prononcés après un témoignage de patients qui, selon eux, pestent contre le fait que la taille de l'aiguille ne serait pas adaptée.

JPP en colère sur France Bleu

Ce 11 janvier, alors qu'il était l'invité de France Bleu, il a également rappelé qu'il ne comprenait pas certaines mesures concernant notamment la fermeture des cafés, des cinémas, théâtres ou des restaurants et que les métros étaient bondés: "Je ne comprends pas du tout pourquoi les remontées mécaniques sont fermées.

Y a-t-il eu un foyer sur un tire-fesse ? Non. Y-a t-il eu un foyer dans un restaurant ? Non. Y a-t-il eu un foyer dans une salle de cinéma ? On n'en sait rien," a-t-il déclaré. Sur internet, les internautes n'ont pas manqué de réagir. On a ainsi pu lire :

  • "pour le gouvernement ont a l'impressions que se divertir n'ai pas une priorité et c'est vrai mais quand même il y a un juste milieu a considérer a mon avis pour que tous aille mieux"
  • "Il a raison et nous avons du mal à le comprendre nous aussi !! Beaucoup d'incompréhension dans leur discourt."
  • "Il veut jouer au grand sage qui sait tout qui a tout vu, faites ce que je dis moi je suis au dessus de tout!"
  • "Exact c'est du grand n'importe quoi...Le métro c'est pour aller bosser cinéma pour nous divertir bientôt on pourra plus du tout se divertir bienvenue en dictature..."
  • "Pas pire que Mme Macron qui malgré sa positivité est allée au fort de Briancon a Noël. Âgée elle aussi..."
  • "Les pays se montent les uns contre les autres le virus passe les frontières alors que tout ça n'est qu'une machinerie des gouvernements c'est tout simplement le nouvel ordre mondial "
Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!