Récemment, Afida Turner était interviewée par le magazine Public lors de son arrivée à Dubaï, elle confiait :

“À Los Angeles tout a fermé : la salle de sport, ce qui est un très gros problème pour moi. Les studios d'enregistrement, le Beverly Hills hôtel, les bars... Donc je suis partie à Miami où j'ai un appartement et tout est encore ouvert, à part les clubs. Puis je suis allée à Saint-Barth pour fêter mon anniversaire le 22 décembre. Et puis à Dubaï pour un rendez-vous business”.

Afida Turner, la jet set à Dubaï

Sur place, la star de 43 ans a eu un accueil digne d’une princesse des Mille et Une Nuits.

Balades en bateau, hôtels paradisiaques, virées en jet-ski...la blonde platine a pu goûter à la vie orientale de Dubaï et semble ne pas avoir étée déçue. D’ailleurs, elle a tenu a remercier la capitale et les Dubaïotes pour leur accueil chaleureux. Dans un post Instagram publié ce lundi 22 février, elle a posé aux côtés du célèbre coach Meddy Dubaï, réputé pour entraîner les grandes stars du ballon rond comme Nicolas Anelka : “Merci Dubaï pour ton accueil chaleureux dans ton pays si majestueux, je reviendrai ! Ravie d’avoir rencontré Meddy, tu m’as montré le vrai Dubaï (...) !” La star, suivie par une importante fanbase depuis près de 20 ans, surtout en France, a rapidement vu le baromètre des likes grimper sur cette publication qui a atteint à ce jour plus de 10.000 mentions j'aime.

La belle-fille de Tina Turner n’est pas passée inaperçue dans l’Émirat. Rappelez-vous, c’est avec ce même coach qu’elle avait été filmée à son insu, par la starlette de télé-réalité Nabilla Vergara, alors qu’elle était en plein entraînement de boxe.

Dubaï, la ville “Covid-free” qui séduit

Nouvel eldorado de nos chers influenceurs, il deviendrait presque impossible de les compter tous tant leur nombre a doublé voire triplé en quelques années.

Une terre qui s’est construite en un temps record, un pays où tout semble aller plus vite au vu des nombreux projets qui foisonnent dans cet État de plus en plus apprécié par les influenceurs du monde entier. C’est sans doute la recette secrète des Émirats Arabes Unis qui ont récemment vu Dubaï se hisser en 4ème place des villes les plus visitées au monde.

En un temps record, Dubaï s’est imposée comme le nouveau Las Vegas et, crise sanitaire oblige, les influençeurs du monde entier semblent faire la queue à l’aéroport. En effet, cet État n’est pas confiné, les restaurants et hôtels sont ouverts, ainsi que les salles de sport.

La première cité des Émirats Arabes Unis comptabilise seulement 1140 morts liés au COVID-19 pour 372.530 contaminations. La ville du Moyen-Orient est parvenue à contrôler la situation sanitaire en se positionnant comme une destination “Covid Free” avec des contraintes allégées. Un concept qui a pu faire ses preuves et on le constate assez facilement sur les réseaux sociaux.

Suivez la page Femmes
Suivez
Suivez la page TPMP
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!