Depuis quelques jours, les fans sont très inquiets pour Virgil. Le candidat de télé-réalité, que l'on sait très fragile depuis qu'il a été interné en hôpital psychiatrique, semble avoir fait une rechute. Rappelez-vous, Virgil Tayoum avait très mal supporté la trahison de sa petite-amie Chani sur le tournage des Anges 12. Alors qu'ils vivaient une relation tumultueuse et passionnelle, l'excentrique brune a couché plusieurs fois avec son ami Illan sous le même toit. De quoi être perturbé, surtout quand la chaîne décide de diffuser la scène de la coucherie sur nos écrans...

Après cette épreuve, le confinement et l'isolement ont conduit Virgil vers une dépression certaine. Interné en hôpital psychiatrique pour se soigner, le candidate de télé-réalité n'a plus donné de nouvelles durant six mois... Début janvier, Virgil revient sur les réseaux plutôt en forme en confiant qu'il revenait "de loin". De retour chez lui, il raconte ce qu'il lui est arrivé. Mais un mois et demi plus tard, l'ex de Chani et de Cloé semble être en pleine rechute...

Virgil interné et hospitalisé de force par sa famille

Le 7 janvier dernier, Virgil donne enfin des nouvelles sur ses réseaux sociaux. Très heureux de retrouver sa communauté, il explique être "tombé bas" et que "l'année 2020 a été très très triste" pour lui.

Le candidat de télé retrouve alors sa famille et ses amis. Mais ce matin du 15 février, Virgil a inquiété tout le monde. Selon ses propos qui étaient assez incohérents, on comprend que Virgil a été hospitalisé d'urgence par son entourage après une soirée. Furieux, il balance sur ses amis et sur le monde de la télé-réalité !

Alors qu'est-il arrivé ce soir-là ?

Allongé sur un brancard et enfermé seul dans une pièce il semble ne pas comprendre la situation : "Mon entourage me met en hôpital psychiatrique alors que j'ai rien fait. Bande de fous, allez fumer vos joints et boire vos verres d'alcool, mais ne me faites plus la morale. Je suis a jeun, je n'ai rien consommé ce soir et je suis le seul de la soirée à être à l'hôpital. Je fais une after en psychiatrie ! C'est vous les plus fous ! La production, tout, tout, tout. Vous m'avez rendu fou",

Racisme, violences, addictions, l'ex-copine de Virgil porte plainte

Depuis ce fameux pétage de plomb à l'hôpital, Virgil est bien rentré chez lui.

Lassée de son comportement et à bout de nerfs, sa petite-amie a contacté @wassim.tv pour lui raconter tout ce qu'il s'était passé ce soir-là. Et la jeune femme ne va pas s'arrêter là, puisqu'elle va dénoncer les violences subies par Virgil, les tromperies, les insultes et ses multiples addictions.

"Il fait le mec qui souffre à cause des femmes alors que c'est lui qui les fait souffrir ! A peine je suis rentrée dans le nord, à peine il est allé voir des filles. Il a même mis des annonces dans ses stories ! Virgil fait croire que les vidéos de l'hôpital étaient pour le buzz alors que c'est complètement faux. J'étais sur place à cette soirée et c'est moi qui ait appelé les urgences ! On était ensemble, tout allait bien, à part quelques petites disputes banales. On est parti chez son père dans le sud et jeudi soir il a pété les plombs d'un coup sur moi. Il m'a insultée sans raison", commence-t-elle avant de poursuivre.

"Rien qu'il faisait de drôles de phases, puis il en est venu aux mains. Il m'a craché dessus, m'a mis des coups de pied. Je me suis défendue. J'étais perdue car j'étais à 1000 km de chez moi, sans moyen de locomotion et en pleine nuit. J'étais obligée de rester là-bas. Le lendemain, il s'excuse et je lui pardonne. Je me disais qu'il avait compris, que c'était sous le coup de l'alcool etc. Sauf que dimanche soir, rebelotte. Il part en furie pour rien, recommence à m'insulter, à me cracher au visage. Il me disait des remarques assez racistes. Alors j'ai décidé de le filmer. Il a continué verbalement jusqu'à s'endormir. Je n'ai pas dormi de la nuit. Il dit qu'il était le seul à jeun ce soir-là, mais bien au contraire... Une plainte sera déposée.", conclut la désormais ex-petite amie de Virgil.

Par la suite, c'est le compte Instagram @vaarruecos qui a été contacté par la jeune femme, et ce qu'elle va lui raconter fait froid dans le dos : "Il a déliré à deux reprises. Une première fois chez son père où il croyait que son père voulait me gérer. Il a commencé à m'insulter jusqu'à m'étrangler. Après, il pleurait, il s'énervait. Il m'a mis un coup de pied, puis m'a craché dessus. Trois jours après, il m'a laissé 3/4 heures à une soirée. J'ai parlé vite fait avec un gars et il s'est énervé. Il m'a recraché dessus et a complétement déliré. C'était horrible, je suis encore un peu choquée."

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!