Dans Les Vacances des Anges 4, actuellement diffusé sur NRJ12, Rawell, Rania et Angèle ont été exclues ou ont dû quitter le tournage d'elles-mêmes à cause de violents clashs avec les "anciens". Après le départ des jumelles, qui ont craqué sous la pression, Angèle a été placée en isolement suite à un acharnement venant de Sarah Fraisou et de Raphaël Pépin. Aujourd'hui, en visionnant le montage des épisodes, la brune explosive se plaint de favoritisme. L'histoire de son exclusion suite à un clash avec Raph et Tiffany a été montée de façon à protéger les "anciens".

Révoltée, elle fait valoir sa vérité et lance le hashtag #boycottlesanges sur Twitter. Depuis, les langues se délient ! Si Haneia n'hésite pas à clasher Angèle, Yamina et Siham ont témoigné de leur mauvaise expérience sur NRJ12 aux côtés de Raphaël Pépin et Capucine Anav. Hier, c'est Kim Glow, Nathanya et Nelly qui font des révélations choc sur Les Anges.

"Dans Les Anges, il y a toujours une tête de turc !"

Cela fait maintenant plusieurs jours que Rawell, Céline Morel, Nathanya, Rania et Angèle balancent sur les méthodes "malsaines" de la production des Anges. Pour elles, la prod favoriserait le harcèlement et la prostitution masquée (en forçant les femmes à coucher avec des candidats) pour faire grimper l'audimat.

Pour Nathanya, qui a commencé la télé-réalité dans Les Anges 11, cette expérience a été traumatisante. Après avoir vécu un harcèlement de la part de certains candidats, elle a balancé que les productrices étaient également contre elle... Aujourd'hui, elle en dit plus et balance une conversation privée avec Nora, la productrice des Anges, qui lui aurait mis une pression psychologique pour qu'elle revienne sur le tournage (dans la vidéo ci-dessous) :

"J'ai été Ange anonyme quand j'avais 19 ans et les productrices m'avaient prise sous leurs ailes. Ça paraissait un peu trop beau, on m'a vendu du rêve ! Au fur et à mesure, la prod avait besoin que que je sorte avec des garçons ou que je me dispute. Raphaël, je l'ai eu au téléphone l'année dernière. Ils ne comprennent pas où est le mal dans ce qu'ils font. Non, on ne fait pas ça pour le buzz car on se met une production à dos. Dans Les Anges, il y a toujours ce candidat qui doit être la tête de turc ! Ces candidats ont l'art et la manière de t'isoler et de te mettre au plus mal. Même la production a retourné le truc contre moi. (...) C'est de l'acharnement en boucle avec les mêmes candidats favorisés. Ils sont inaptes à travailler en sociabilité. Les insultes, les fausses rumeurs et le fait qu'ils se mettent tous d'accord sur la même version pour mettre la misère, ce n'est pas facile..."

"J'ai été menacée de mort" :

Rappelez-vous, dans Les Anges 9 diffusé en 2017 sur NRJ12, Kim Glow avait fait la une des médias people à cause de ses crises d'hystérie.

Aujourd'hui, en découvrant que les candidates ont créé un mouvement pour dénoncer les pratiques de la production, elle fait des révélations choquantes : "Quand j'étais dans Les Marseillais, je ne me suis jamais sentie en danger. C'est carré et les clashs sont arrêtés quand il faut. Concernant l'acharnement que j'ai subi dans Les Anges, je ne vous ai pas tout raconté... Ça va très loin et on n'est pas protégés.. Dans Les Vacances des Anges, j'ai reçu des menaces de mort de plusieurs candidats. Quand on nous rendait les téléphones le week-end, j'ai réussi à le cacher dans mon soutien-gorge pour les enregistrer et avoir des preuves. Un candidat s'est aperçu que j'avais des preuves de mon agression et l'a dit à la prod. La prod m'a fait griller mes deux téléphones car ils ne savaient pas lequel c'était. J'ai récupéré deux IPhones qui ne marchaient plus pour détruire les preuves. Ils m'ont racheté les téléphones... C'est fou !"

Après avoir participé à La Belle et ses princes presque charmants 2, Nelly Chanteloup a été contactée pour intégrer Les Anges 6.

Dès les premiers jours du tournage, la jolie blonde s'est attirée les foudres d'Amélie Neten, Anaïs Camizuli, Eddy, Julien Guirado et Benjamin. Devenue le souffre douleur de la villa, elle a fini par plier bagages. Mais malgré son départ précoce, Les Anges ont continué de s'acharner sur Nelly, de retour en France. Aujourd'hui, elle aussi témoigne : "Je ne regarde pas Les Anges car cette télé-réalité est anxiogène. Voir les candidats front contre front à s'insulter, ce n'est pas le genre de programme que j'adore. (...) Concernant mon expérience, je ne me suis pas sentie soutenue, mais j'ai le sentiment que ce n'était pas leur rôle. Je me suis pris 3 ou 4 personnes sur moi et la prod n'est pas intervenue. Pour moi, ce sont les candidats qui ont formé un petit groupe ! J'étais la proie facile... Déjà à l'époque, Raphaël twittait sur moi pour en rajouter. C'est un gros misogyne, arriéré et violent ! Ce mec a un gros souci avec les femmes, il a la haine des femmes. Tout comme Julien Guirado, ils veulent avoir une emprise sur les femmes. Je plains les copines de ces mecs-là ! Je les vomis !"

Dans la vidéo suivante, Kim Glow était en plein craquage sûrement dû à l’acharnement qu’elle a vécu dans Les Anges 9 :

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!