Depuis le 15 avril dernier, Angèle, Rania et Rawell ont créé un mouvement. Victimes d'acharnement et de harcèlement par les anciens candidats dans l'émission actuellement diffusée sur NRJ12, les trois candidates des Vacances des Anges 4 sont allées jusqu'à lancer le hashtag #boycottlesanges. Depuis, d'autres candidates se sont plaintes des violences psychologiques et physiques venant principalement de Sarah Fraisou et de Raphaël Pépin. En découvrant les nombreux lives qui l'incriminent sur Instagram, Sarah Fraisou a démenti les accusations de harcèlement et s'en est prise à Angèle !

Bien décidée à faire bouger les choses, Angèle pourrait même être bientôt l'invitée de Cyril Hanouna dans Touche Pas à Mon Poste. Si de nombreux témoignages vont dans le sens des candidates, d'autres défendent pourtant Sarah et Raphaël et nient toute forme d'acharnement sur les tournages. Parrain des Anges depuis une dizaine d'années, c'est au tour de Fabrice Sopoglian de s'exprimer et ce qu'il va dire va très certainement relancer le débat.

Rawell accusée de harcèlement par Fabrice Sopoglian ?

Menaces et harcèlement dans Les Anges, Kim Glow, Nathanya et Nelly racontent ce qu'elles ont vécu et confirment les dires d'Angèle, Rania et Rawell. Toutefois, un nouveau témoignage va venir semer la zizanie.

Si Rawell livre un véritable combat contre la production, Fabrice va l'accuser elle-même de harceleuse dans une interview exclusive de Sam Zirah : "Ce qui est très étrange dans le discours de Rawell, c'est que dans la dernière saison à Hong-Kong elle se disputait avec tout le monde. Elle n'en pouvait plus ! On a décidé qu'elle reparte. Mais elle a voulu revenir une semaine après pour retrouver Toto en Thaïlande ! Si tu fais un burn-out, pourquoi tu reviens ? Ensuite, c'était la première à être dure avec Angélique. J'ai dû intervenir trois fois ! Elle se faisait traiter tous les jours, elle était en larmes. J'ai dû les réunir dans le salon, j'ai demandé à Rawell de stopper. Elle m'a à peine écouter et elle est partie. Il y a des vraies incohérences par rapport à Rawell. C'est la première à avoir un caractère dur, à être au-dessus des autres et elle parle de harcèlement. Mais qui la harcelait dans l'émission ? J'ai demandé que Rawell et Rania ne reviennent pas dans Les Anges 12 !"

Si le parrain a du mal avec le mot "acharnement", il reconnait que les clashs ont commencé dans Les Anges 8 avec Aurélie Preston : "Je lui ai dit qu'elle avait beaucoup subi ! Mais elle a décidé de rester pour combattre ses rapports de force avec les autres. Dans cette mécanique, la production crée des histoires pour qu'il se passe quelque chose. Dans certaines saisons, les équipes ont peut-être un peu poussé le truc ! Mais tout le monde a le choix de partir."

"Raphaël, Sarah et Toto n'apportent plus rien au programme !"

Fabrice Sopoglian confie à Sam Zirah avoir conseillé à la production de faire une dernière saison des Anges All Stars "avec les meilleurs" pour clôturer cette aventure.

Toutefois, le parrain est déterminé : si certains candidats "inintéressants" font partie de l'aventure, il pourrait quitter l'émission ! Et il n'hésite à pas à citer des noms : "Des gens qui sont arrivés au bout, qui n'amènent plus rien en terme d'enjeux professionnels ne méritent plus de faire le programme. Des candidats comme Raphaël Pépin et Sarah Fraisou n'apportent plus rien ! Thomas, on a vécu les meilleurs années niveau boxe, mais c'est fini ! Qu'est-ce qu'ils apportent de plus à part mettre une mauvaise ambiance ?"

Pour rappel, Fabrice et Raphaël ont eu une vive altercation sur le tournage des Anges 11.

En intervenant à cause de l'acharnement des "anciens" sur Céline Morel, l'Ange anonyme, Fabrice s'est opposé à Raphaël et une violente dispute aurait éclaté. La rumeur dit que le petit ami de Tiffany et le parrain en seraient même venus aux mains ! Suite à cela, les deux hommes auraient été exclus du programme.

"Si j'étais producteur, je n'aurais jamais repris Raphaël avec ce qu'il s'est passé à Marrakech ! Je n'ai pas réfléchi ce jour-là. J'ai entendu un clash qui ne s'arrêtait pas. Il y a un échange entre Raphaël et Céline et personne ne bouge... Je demande à Raphaël gentiment de stopper mais il ne le fait pas, alors j'élève la voix. Il se lève, me parle mal et vient vers moi. J'ai eu un geste paternel, j'ai fait l'erreur de lui mettre une gifle ! Je suis sorti dehors et Raphaël a fait le tour avec un truc dans la main. On est tombés au sol avec la chef de projets. C'était pas beau ce qu'il s'est passé ce jour-là ! J'ai essayé de sortir quelqu'un d'une mauvaise situation. Raphaël n'est pas foncièrement méchant, mais il s'est créé ce personnage. Au fur et à mesure des années ça a pris trop de poids et il ne connait plus ses limites ! Je n'ai pas compris la réaction de la production et de la chaîne de me faire repartir... J'ai été puni car j'ai mis le premier coup. J'ai très mal pris le fait que Raphaël était revenu la saison d'après. Je n'ai pas parlé pendant six mois au producteur qui est un ami...", explique Fabrice qui déplore qu'ils ne sont plus respectés par les candidats, tout comme Christophe Beaugrand ou encore Moundir qui avait été insulté par Jessica Thivenin.

Pour le parrain des Anges, il y a bien du favoritisme comme le dénonce Angèle et les jumelles : "Raphaël, on lui a donné trop de liberté. Nora, qui n'est plus en poste aujourd'hui dans la société de production, avait ses chouchous alors que ce genre de candidats ne servent plus à rien dans ce programme. C'est fini ! Ce qui a tué tout ce business de candidats spontanés, ce sont ces placements de produits. Depuis qu'ils prennent des gros sous, ils ont un autre niveau de vie. Le business a changé ! Prenez des gens neufs ou des anciens qui avaient cette spontanéité. Il n'y a plus de talent ! Faut arrêter de forcer. Ceux qui ont un mauvais comportement ne doivent pas revenir !"

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!