Trouver un emploi en Algérie n’est pas assez simple, les relations sont les moyens les plus utilisés pour trouver un emploi. Ce fléau est en augmentation, il a été même confirmé par une étude de l’office de statistiques ONS.

Le piston, la gabegie un des fléaux qui existe en masse dans la société algérienne, les relations personnelles et familiales sont dans la plupart des cas utilisés pour trouver un emploi. En termes de chiffres, selon l’étude de l’office nationale des statistiques, 40.6% des travailleurs ont eu recours à leurs relations personnelles ou familiales pour trouver l’emploi qu’ils exercent, cette étude donne un aperçu global et alarmant sur la situation dans laquelle se trouve le marché de travail en Algérie. Celui-ci vient d’indiquer qu’une grande majorité des salariés algériens ont été recrutés grâce à l’appui d’une personne de leurs connaissances. Certes le contact direct par l’employeur et les concours et examens sont des procédures de placement mais dans une proportion moindre en comparant aux relations familiales et personnelles (piston).

Les jeunes qui présentent une catégorie assez importante de la société algérienne souffrent du chômage à cause de fléau, les efforts pour trouver un emploi restent stériles. Beaucoup de jeunes diplômés de l’université se retrouve malgré leurs tentatives de trouver un emploi au chômage. En effet, l’accès au monde du travail est devenu une tâche des plus difficiles. Pour preuve, la plupart des jeunes qui souffrent du chômage rencontrés accordent leur situation à une réalité bien présente sur le marché du travail à nos jours. Il s’agit du PISTON.

Des jeunes universitaires sont en chômage, malgré leurs compétences, leurs qualifications et leurs diplômes obtenus. Et ce malgré les mécanismes de recrutement optés par le gouvernement qui ont vraisemblablement prouvés leur échec vu le taux croissant du chômage chez les jeunes diplômés.

Ainsi, ce mode d’accès au monde du travail fait ravage, d’ après l’étude d’ONS, les relations familiales et personnelles sont les plus utilisés pour avoir un travail, vient après le contact avec l’employeur, l’entretien d’embauche, les concours, et les examens.