En 2016, l'association L214 Ethique et animaux a mis en ligne un certain nombre de vidéos montrant les terribles conditions dans lesquelles les animaux sont abattus dans plusieurs abattoirs français. Les images sont tout simplement insoutenables et c'est tout naturellement qu'un grand nombre de personnes se posent de plus en plus de questions sur l'avenir à donner à leur façon de se nourrir.

Publicité

Comment s'assurer que des règles sont respectées ?

Certains pensent que s'en remettre à des labels comme "Agriculture biologique" ou "Label Rouge" doit permettre de s'assurer que l'animal a subi des conditions d'élevage et d'abattage lui assurant le minimum de souffrance.

Publicité

Mais il semblerait que ces labels soient loin de garantir le total respect de l'animal. En effet, ils indiquent la provenance géographique de l'animal mais absolument pas les conditions d'élevage de celui-ci. Il semblerait que donc qu'en France, il n'est tout simplement pas possible de savoir avec précision si l'animal que vous vous apprêtez à manger a pu bénéficier de conditions d'abattage dans la dignité.

Le végétarisme et le véganisme, les deux seules alternatives

Face à la cruauté des vidéos mais aussi bien avant tous ces scandales, des personnes ont décidé de tout simplement se passer de viandes, de poissons, de fruits de mer, voir de toutes sources d'aliments provenant de l'animalLes végétariens, pour leur part, consomment des produits laitiers et des oeufs et tentent de s'assurer lors de l'achat que les produits proviennent d'animaux qui ont pu être élevés dans de bonnes conditions, par exemple en se rendant chez des éleveurs avec lesquels ils peuvent discuter.

Publicité

D'ailleurs pour les oeufs, ils sont toujours attentifs à la mention "poules élevées en plein air", censée garantir que l'animal puisse profiter de larges espaces verts. Pour les végétaliens (#végan), ils refusent tout simplement de consommer tous produits issus de l'animal, donc pas d'oeufs et pas de lait.

Si certains sont sceptiques à ces régimes, en premier lieu par peur de carences, les militants pour la cause animale, qui comptent désormais des célébrités telles que Pamela Anderson ou Beyoncé qui ne cessent de mettre en avant ces régimes, assurent qu'il existe de nombreux aliments d'origines végétales qui permettent d'avoir les apports nécessaires notamment en protéines et qu'en plus de permettre aux animaux de vivre à l'égal des hommes, le végétarisme et le véganisme sont excellents pour la santé en limitant les risques de nombreuses maladies.  #vegetarien #abattoirs