C'est une artiste comme on en a jamais vu. Une chanteuse qui n'hésitera pas à se déguiser en garçon jusqu'à l'âge de 16 ans pour vivre de sa passion et partager son talent pur dans une Egypte qui, en ce temps-là, était bien trop dominée par la tradition pour laisser une femme chanter librement sur scène, non sans risque. Finalement, la carrière de la "Quatrième Pyramide" aura duré cinquante ans, l'aura de la chanteuse s'étendant au-delà de son Egypte natale pour traverser les frontières et les générations puisque encore aujourd'hui plus de quarante ans après sa mort (le 3 février 975 au Caire), elle est considérée pour beaucoup comme la plus grande chanteuse arabe.

Publicité
Publicité

Sara El Hani pour lui rendre hommage

C'est pourquoi, la voix unique de Sara El Hani, une chanteuse libanaise bercée dès son plus jeune âge par la musique classique de Oum Kalthoum, interprétera, les plus grandes chansons de la défunte lors d'un #Concert hommage à l'icône de la musique orientale, le samedi 1er juillet à Paris, dans une salle de la capitale qui amplifiera la magie de ce spectacle ; les Folies Bergère. Désignée à maintes reprises pas l'UNESCO afin de chanter lors d'événements rendant hommage à celle qui l'a inspiré mais aussi à Asmahan, Sara El Hani débute sa carrière de chanteuse à l'âge de 10 ans en obtenant une bourse pour intégrer le Haut Conservatoire de Musique du Liban et elle remporte même en 2001 un concours télévisé très connu dans le monde arabe, Studio El Fan, visant à faire découvrir les futurs talents de la chanson arabe, lui permettant ainsi de se faire une place.

Publicité

L'âme d'Oum Kalthoum parmi nous

Des images d'archives seront également diffusées durant le concert afin de permettre aux spectateurs de vivre une expérience unique, de remonter le temps quelques années en arrière, comme si l' "Astre de l'Orient" revenait parmi nous quelques heures, le temps d'un concert magique, comme au temps où elle emplissait les ondes de sa voix troublante, de sa sensibilité et ses paroles émouvantes, au temps où les rues du Caire se vidaient pendant trois jours tous les premiers jeudis du mois lorsque la chanteuse donnait son concert mensuel. La "Cantatrice du peuple" continue d'inspirer les artistes d'aujourd'hui, beaucoup lui vouant un respect et une adoration mérités.

Rendez-vous donc le 1er juillet aux Folies Bergère pour vivre une soirée inoubliable, pleine de magie et d'émotions... #OumKalthoum #SaraElHani