Sir Isaac Newton (1643-1727), mathématicien anglais de son état, a découvert la loi de la gravité, cela presque tout le monde le sait, mais ce que l’on sait moins c’est qu’il a inventé la chatière. Sa chatte s’appelait Marion, et il ne pouvait rien lui refuser. En 1720 il effectuait ces premiers essais sur la lumière dans son petit appartement sous les combles, ayant besoin du noir complet, il fermait souvent la fenêtre pour ses expériences, mais il avait obligation de laisser la porte entrouverte car Marion sortait et rentrait de son bureau en permanence.

 

Comme tout chat qui se respecte, si la porte était fermée elle miaulait pour entrer, si la chatte était à l’intérieur elle voulait sortir. Le peu de jour qui passait nuisait grandement à ses expériences. Pour résoudre ce problème, Isaac Newton fit un trou dans la porte de son appartement et l'équipa d'un portillon pour que sa chatte puisse entrer et sortir à sa guise. Ainsi, Marion était satisfaite et le mathématicien pouvait travailler sans être dérangé. Quant à nous, propriétaires de chats, nous profitons toujours de cette géniale invention, et nous pouvons faire la grasse matinée tous les week-end grâce à Monsieur Newton !

 

Un autre chat célèbre s’appelait Micetto, il était né au Vatican et n’était rien moins que l’animal de compagnie du pape Léon XII, 256ème pape de l'Église catholique. François-René, vicomte de Chateaubriand (1768-1848), qui se lia d’amitié avec le pape, en hérita à la mort de Raffaele Luigi Pecci de son véritable nom, le 10 Février 1829. Chateaubriand l’évoque d’ailleurs à deux reprises dans ses mémoires d’outre-tombe. C’était un gros chat gris et roux à bandes noires transversales.

 

Orangey, lui, était un chat acteur au pelage roux d’où son nom. Il joua dans une dizaine de films au cours des années 1950-1960, parmi lesquels le rôle de "Rhubarb, le chat millionnaire", où il interprétait le rôle-titre, et surtout "Diamants sur canapé" de Blake Edwards, d’après le roman de Truman Capote, où sa prestation au côté d’Audrey Hepburn lui valut un Patsy Award, l’équivalent animalier d’un Oscar, comme Lassie et Benji pour la catégorie chien. Durant sa carrière il en reçu deux. Il joua aussi dans "Le journal d’Anne Frank" de 1959 et en 1957 dans "L’homme qui rétrécit". En 1967 il interpréta son dernier rôle pour la télévision dans "Mission impossible".  

 

Hodge, le chat de Samuel Johnson (1709-1784), (aussi connu sous le nom de "Docteur Johnson", poète et critique littéraire anglais), est moins célèbre mais il a quand même sa statue devant l’ancien domicile de son maître, au 17 Gough Square, à Londres. Elle fut inaugurée en 1997 par le lord-maire en personne.

 

Des tableaux célèbres nous offrent la présence plus ou moins discrète ou fortuite d'un chat comme dans "l'Olympia" de Manet ou "Homme sur un lit jouant avec un chat" de Giovanni Lanfranco. De tout temps les peintres ont eu les chats pour passion, et parfois même les ont peints ou dessinés inlassablement : Bernard Vercruyce, Foujita, Wachtmeister, Léonard de Vinci, Renoir, Rembrandt, le Douanier Rousseau ou Don Manuel de Goya. Le chat est toujours une source d’inspiration quelque soit l’art pratiqué.

 

Votre chat est-il mélomane ?

Les sens de nos animaux domestiques #Animaux