Notre société marche sur la tête, les dirigeants politiques appliquent toujours des solutions qui aggravent la situation. Et se gardent bien de demander l'avis du peuple auquel ils font croire que la démocratie se définit uniquement au droit de vote.

A une époque, on diminue le temps de travail puis on veut l'augmenter un peu plus tard. A une autre époque, on diminue l'âge de départ à la retraite puis on l'augmente peu de temps après.

On attribue des aides colossales aux entreprises afin de créer des emplois et le résultat est inverse: le chômage augmente encore.

Avant l'adoption du Traité Européen, les discours étaient formatées : la Constitution Européenne apportera plus de croissance et plus d'emplois ! Bref, on applique toujours les mêmes solutions qui donnent toujours les mêmes résultats, ici comme ailleurs.

Ce triste constat pourrait radicalement se transformer en mettant en place des solutions innovantes, basées sur le simple bon sens.

Parmi celles-ci, l'instauration d'un revenu de base universel.

C'est quoi au juste, un revenu de base ?

La définition est enfantine : un revenu de base, c'est une somme d'argent attribuée à tout le monde :

  • sans condition

  • cumulable

  • individuelle

Pour bien comprendre le mécanisme de ce revenu de base, il faut se référer au système actuel et plus précisément au RSA. Aujourd'hui, le RSA est attribué en fonction de plusieurs critères dont les revenus et la composition de la famille ; son montant est donc variable. Dans le cas de l'instauration d'un revenu de base, chaque membre de la famille percevrait le même montant fixe et sans aucune condition.

Plus de paperasseries, plus de démarches fastidieuses et cerise sur le gâteau, ce montant serait cumulable avec un revenu d'activité  sans diminution, il sera donc cumulable .

Comment financer le revenu de base ?

De multiples sources de financement non exhaustives sont possibles :

  • transfert des prestations sociales versées

  • création monétaire au bénéfice des citoyens et non plus des banques

  • une taxe sur les transactions financières

  • économies réalisées au niveau des différents organismes sociaux

  • meilleure répartition des impôts

  • suppression des niches fiscales

  • et bien d'autres économies...

A quel montant établir le revenu de base ?

Pour faire simple, on fixe arbitrairement un revenu de base puis on le module en fonction des recettes estimées. Les estimations actuelles pour la France permettraient d'établir un revenu de base à 800 euros par mois et par personne, ce montant pouvant être modulé en fonction de l'âge.

Qu'en pensent les spécialistes et autres sommités ?

Ce revenu de base est inclus dans les programmes des Verts et de Nouvelle Donne mais est également prôné par différentes personnalités politiques parmi lesquelles Arnaud Montebourg, Christine Boutin, Dominique de Villepin, Alain Madelin, ainsi que Yann Moulier-Boutang, directeur de la revue Multitudes, qui le présente comme un moyen de lutte contre la pauvreté pour un nouveau projet de société solidaire.... et bien d'autres encore.

Un revenu de base tout de suite et maintenant, c'est possible !

Ce n'est qu'une décision politique qui peut radicalement changer le mode de fonctionnement de notre société malade. L'argent existe et peut même être créé très facilement, les banques ne s'en privent d'ailleurs pas.

Il suffit simplement de mieux le partager au bénéfice de tous et non pas de quelques privilégiés qui se gavent pendant qu'une majorité de manants, roturiers et gueux en bavent. #Finances