Le magnésium est un minéral que l’on retrouve dans notre organisme et qui est naturellement présent dans de nombreuses sources alimentaires. Tous les organes de notre corps en ont besoin pour fonctionner correctement, plus particulièrement le cœur, les muscles ainsi que les reins. Un corps adulte contient environ 25g de magnésium dont 50 à 60% sont présents dans les os, le reste prenant place dans la plupart des tissus mous. Ce qui rend le diagnostic de la carence difficile, c’est sa faible concentration dans le sang (seulement 1% de sa quantité totale), ainsi un bilan sanguin ne peut pas être d'une grande aide dans le processus. Chez environ 75% de la population française, les apports en magnésium sont inférieurs aux ANC (apports nutritionnels conseillés).

 

Une carence à l’origine de nombreux problèmes de santé

Le magnésium se trouve dans plus de 300 enzymes différentes de notre corps et joue un rôle majeur dans les processus de détoxification de l’organisme.

Publicité
Publicité

C’est un minéral qui est aussi nécessaire pour des processus tels l’activation des muscles et des nerfs, la création d’énergie dans l’organisme, la digestion des protéines, carbohydrates et lipides, la synthèse de l’ARN et de l’ADN. Les problèmes de santé que peut engendrer l’hypomagnésémie (carence en magnésium) incluent diabète, hypertension, hypoglycémie, insomnies, ostéoporose, maladies cardiaques, dépression, anxiété, asthme et bien d’autres encore. Il existe cependant des symptômes précoces de la carence tels la perte d’appétit, des migraines, des nausées, une fatigue prononcée, et une faiblesse musculaire. Sur le long terme, une hypomagnésémie peut entraîner des symptômes plus graves comme des contractions musculaires involontaires, une altération de la personnalité, un rythme cardiaque irrégulier, des spasmes coronariens ou encore des crises de convulsion.

Publicité

 

Causes de la carence et solutions

De nos jours, il demeure difficile de trouver des aliments réellement riches en magnésium en raison des herbicides présents dans les sols et qui font baisser le niveau de magnésium dans la plupart des aliments cultivés. D'autre part, de nombreux facteurs peuvent influencer l’absorption de ce minéral. Un niveau trop faible de magnésium dans l’organisme peut être associé à une consommation excessive de caféine ou de sodas par exemple ou encore à la prise de certains médicaments incluant les diurétiques, certains antibiotiques, les corticostéroïdes, les antiacides et l’insuline. Les personnes âgées sont plus sujettes à l’hypomagnésémie tout comme les personnes atteintes de maladies du système digestif comme la maladie de Crohn.

Les principales sources de magnésium sont les noix, les céréales, le cacao et les légumes, en particulier les légumes à feuilles vertes, cependant, dans certains cas, une supplémentation peut être se révéler plus efficace. Toutefois, quel que soit le complément alimentaire choisi, assurez-vous d’éviter tout ce qui contient du stéarate de magnésium, un additif potentiellement dangereux.

Publicité

Il n’existe pas de compléments alimentaires contenant 100% de magnésium car celui-ci doit être lié à une autre substance. Parmi les plus fiables, on retrouve le thréonate ou le citrate de magnésium. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou pharmacien. #Santé #alimentation #Médecine