C'est l'été, les #Célébrités profitent de leurs longues vacances tandis la presse people publie les photos souvenirs. Le must de la Une accrocheuse reste, sans doute, la photo topless. Public nous propose, cette semaine, de découvrir le luxueux week-end de #Nabilla et Thomas, clichés hot en bonus. Photos volées ou posées ? Telle est la question.

De Kate Middleton à Nabilla en passant par Louane, les seins nus dans la presse people différemment appréciés.

En 2012, le magazine Closer provoquait la colère de la famille royale anglaise en publiant des photos de Kate et William en vacances à Marseille. On pouvait y voir la duchesse de Cambridge seins nus.

Publicité
Publicité

"Une ligne rouge a été franchie. Cet incident rappelle les pires excès de la presse pendant la vie de Diana" avait déclaré Buckingham, dénonçant une atteinte à la vie privée "grotesque et injustifiable". La suite se passera dans les tribunaux.

Plus récemment, c'est la photo de Louane Emera dans Public qui a provoqué les réactions virulentes de ses fans, choqués par des "photos volées" de la star à la plage. Cette semaine, c'est au tour de Nabilla et Thomas Vergara de voir leur intimité exposée à la Une d'un magazine people.

Plus que les traditionnelles photos de stars à la plage : "Thomas arrache le bikini de Nabilla avec les dents"

Les photos de Thomas et Nabilla dans Public se différencient des habituels clichés de people en vacances. Ni plage, ni vagues, le couple a été photographié au bord de la piscine d'une villa, un lieu privé.

Publicité

Pire encore, Thomas et Nabilla sont captés dans une scène de vie que l'on pourrait qualifier de très intime, et résumée par le magazine comme "une histoire d'eau tendre et charnelle". Public détaille, photos à l'appui, Thomas qui "arrache le bikini de Nabilla avec les dents", "les amoureux sont passés au plat de résistance en se mettant la fièvre" décrit le classieux magazine. Une supposition du magazine, laisse pourtant un doute sur l'intimité de cette scène. Selon Public le couple semblait vouloir "crier au monde entier que rien ni personne ne pourra les séparer".

Thomas en colère contre Public, Nabilla modérée

Thomas a tenu a montré sa désapprobation au magazine Public en leur tweetant un "honte à vous", laissant entendre que ces clichés seraient volés. Si Nabilla a favorisé le tweet de son compagnon, elle n'a pas réagi directement. Il faut dire qu'outre le fait de "crier au monde entier" leur amour, les photos font la part belle aux tatouages éphémères dont se pare Nabilla. Des tatouages pour lesquels la jeune femme fait la publicité depuis quelques jours, sur tous ses réseaux sociaux... Photos volées, photos posées, publireportage ? Voyons si le couple porte plainte, comme l'avait fait Enora Malagré contre le magazine Voici et contre Thomas Vergara qui avait moqué et publié des photos d'elle seins nus dans les vagues.