La télénovela La Patrona met en scène une jeune et pauvre fille aux mœurs irréprochables nommée Gabriela Suárez et la femme la plus puissante de la ville de San Pedro del Oro à la beauté captivante et envoûtante du nom d’Antonia Guerra alias la "Patrona."En perpétuel quête du pouvoir absolu et exclusif, cette dernière usera de stratagèmes et de combines machiavéliques pour manipuler toutes les personnes à sa guise et éliminer tous les obstacles sur son chemin. Gabriela Suárez, plus tard désabusée, diminuée physiquement et émotionnellement devenue presqu’un salmigondis à la suite de son internement par cette diabolique femme, resurgira quelques années de plus belle sous une autre identité celui de Veronica Dantès, belle et raffinée jeune dame.

Publicité
Publicité

Sous cette nouvelle apparence la sublime et richissime Madame Dantès encore appelée la nouvelle patronne par certains a acquis sa fortune grâce à une de ses amies Constanza Goldstein riche héritière rencontrée à l’hôpital psychiatrique et affabulera plusieurs histoires pour n’éveiller aucun soupçon sur sa véritable identité. Il s’en suivra un duel sans précédent entre les deux protagonistes dans lequel vous découvrirez intrigues et suspens couronnés par une belle histoire d’amour entre Gabriella Suárez et le fils de sa pire ennemie jurée Antonia Guerra. lles l’une que l’autre et éprises du même homme vont former un "carré" amoureux : trois femmes pour le même homme.

Les ambitions des personnages de La Patrona

La première, belle et courageuse aux traits affinés et à la taille de guêpe nommée Gabriella Suárez ou encore Veronica Dantès en plus des passions qu’elle suscite est la préférée et la plus aimée d’Alejandro Beltràn, bel et riche jeune homme et fils de La "Patrona" considérée par plusieurs comme un homme benêt.

Publicité

La second, Irène Montemar, la meilleure amie de la première et élue la plus belle femme de la ville est toute aussi adulée et appréciée de tous, est celle qui va partager la vie d’Alejandro durant la disparition de l’amour de sa vie, de cette relation naitra leur fille Lucia. La troisième, Patricia Montemar dont la beauté laisse à désirer et surnommée par sa sœur "Irène le laideron" va ressentir une profonde attirance pour Alejandro qui aboutira sur une brève et sécrète idylle entre les deux.

Lequel de ces deux ambitions l’emportera sur l’autre? L’amour entre le fils de sa pire ennemie pourra t-il triompher au milieu de toute cette haine ? #Séries TV