Pour ceux qui auraient pu en douter, les deux Suisses sont dans la partie, et pour preuve, ils se rencontreront dans deux jour pour la demi-finale du haut de tableau du premier Grand Chelem de la saison. Il y a encore deux ans on n'aurait pas été surpris d'une telle rencontre à ce niveau de la compétition, mais depuis, Roger #Federer est sorti du top 10, il a été blessé et avait peine à retrouver son tennis. De son côté et à l'inverse, #Wawrinka s'est installé dans le top 5 du tennis mondial, sa victoire à Melbourne en 2014, celle à Roland Garros en 2015 et des saisons pleines, lui ont permis d'être l'un des seuls à pouvoir s'intercaler et récolter les miettes laissées par Djokovic et Murray sur les deux dernières saisons.

Publicité
Publicité

Les défaites des numéros un et deux dans ce tournoi, lui laissent une nouvelle chance de briller, car sur le papier pour cette demi-finale et une fois n'est pas coutume, ce sera lui le favoris !

Federer sans forcer lors de son quart de finale !

Tout comme Rafael Nadal, la saison précédente n'a pas été une sine cure pour l'homme aux 17 titres du Grand Chelem. Blessures, pas de titre majeur, il y a quelques années cela paraissait tout simplement inconcevable. Mais le joueur helvète nous avait rassurés l'année dernière en répétant à l'envie qu'il ne comptait pas (encore) tirer sa révérence, qu'il avait encore des choses à montrer sur les courts.C'est bien avec cette envie qu'il est arrivé à l'#Open d'Australie qu'il a remporté à quatre reprises, la dernière datant de 2010.

Publicité

Déjà sept ans ! Cette année il se présentait avec une position de 17e au classement ATP. On lui promettait l'enfer sur son parcours : Nishikori 5e mondial, Berdych 10e mondial, un possible quart contre le numéro un Murray et une demi-finale contre le numéro 4 ! Il a passé toutes les étapes, et ce matin le quart de finale, sans faire injure à son adversaire du jour, n'était pas celui attendu puisqu'il a disposé de Mischa Zverev tombeur au tour précédent du leader au classement mondial. Il n'y a pas eu réellement de match tant Federer a maîtrisé son adversaire pour s'imposer 6-1 7-5 6-2 en 1h32 ! Il devient le deuxième joueur le plus âgé à atteindre ce stade de la compétition en Grand Chelem (35 ans) derrière Jimmy Connors qui l'avait fait en 1991 (39ans). Il retrouvera dans deux jours son compatriote pour sans aucun doute une demi-finale à déguster aux petits couteaux...suisses.

Wawrinka tient son rang et sera favoris dans deux jours !

Le plus jeune des deux Suisses est lui bien à sa place en demi-finale d'un Grand Chelem, puisqu'en tant que numéro 4 mondial, rien de plus logique que d'être dans le dernier carré.

Publicité

Mais au regard des surprises de ce tournoi on aurait pu avoir quelques doutes... Qu'il a effacés avec efficacité à chaque fois ! Avec efficacité mais quelques inquiétudes quand même pointaient dans son jeu avec notamment des baisses de concentration qui lui firent devoir batailler notamment au premier tout face à Klizan qui l'a poussé jusqu'au cinquième set. Mais depuis tout va (presque mieux), pas de rencontres compliquées, un seul set perdu, et pour le choc que l'on annonçait contre le Français Jo-Wilfried Tsonga, il a une nouvelle fois augmenté son niveau de jeu pour engluer son adversaire dans ses propres travers et en disposer en trois sets 7-6 6-4 6-3.Stan Wawrinka se retrouve donc en demi-finale de l'Open d'Australie contre celui qu'il a longtemps considéré comme le patron, sauf que dans deux jours ce sera lui le mieux classé des deux, lui qui aura à démontrer qu'il est bien plus fort que son adversaire aujourd'hui.Dans les deux camps la pression sera palpable à n'en pas douter, et s'ils sont amis dans la vie, on peut oublier toute sorte de cadeau sur la Rod Laver Arena jeudi ! Un combat entre Suisses qui, n'en doutons pas, ne garderont absolument pas leur neutralité légendaire lors de cette rencontre.