Et si deux des meilleurs joueurs de la planète étaient privés de Ligue des champions ? Une interrogation qui prête à sourire à première vue, mais qui serait à prendre de plus en plus au sérieux. En effet, Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, a décidé de mettre en garde les clubs européens concernant les conséquences du Brexit. La politique britannique prévoit en effet un renforcement des contrôles et restrictions aux frontières. Toute personne inquiétée par la justice ou sous le coup d'une enquête pourrait ainsi se voir refuser l'entrée sur le territoire de Grande-Bretagne. Une situation qui inquiète l'ensemble du monde du #Football.

L'exemple Serge Aurier

D'autant que cela a déjà été démontré avec le cas Serge Aurier.

Publicité
Publicité

Inquiété par la justice en début de saison, le défenseur du Paris Saint-Germain s'était vu refusé l'entrée en Grande-Bretagne, et n'avait pu disputer le choc de la phase de groupes de Ligue des champions entre Arsenal et le PSG. « J’ai été déçu quand Aurier n’a pas pu entrer en Angleterre. Cela va s’accentuer avec le Brexit, encore plus si les raisons étaient formelles. On pourrait avoir de sérieux problèmes », révèle Aleksander Ceferin, faisant aussi référence à l'Euro 2020. L'Angleterre accueillera en effet les demi-finales et la finale du prochain championnat d'Europe des nations.

Privés de finale de C1 ?

Le président de l'UEFA s'inquiète particulièrement des cas #Lionel Messi et #Neymar. Les deux joueurs du FC Barcelone sont en effet inquiétés par la justice espagnole dans une affaire de montage financier.

Publicité

« Neymar et Messi sont sous le coup de procédures. Imaginez s’ils ne les laissent pas entrer. C’est un gros problème pour nous », souligne Aleksander Ceferin. La finale de la Ligue des champions 2017 se déroulant à Cardiff, les deux stars du Barça pourraient donc la manquer si leur club y participe. Pour cela, le FC Barcelone est dans l'obligation de renverser une situation comprise. En effet, le club catalan s'est lourdement incliné 4-0 sur la pelouse du Paris Saint-Germain en huitième de finale aller de la C1.