Cette histoire continue depuis longtemps, Corentin #Tolisso, le joueur de l'Olympique Lyonnais, est l'objectif de la Juventus de Turin depuis 1 an et demi. L'histoire a recommencé lors du match de cette Champions League, Juve-Lyon, celle ou justement Tolisso réalise le 1-1 final. Lors du déjeuner habituellement organisé par l'Uefa avant les matchs, le 2 novembre 2016, les grands dirigeants bianconeri ont commencé à négocier avec l’#OL et chercher les possibilités pour avoir Tolisso: ils ont parlé d'abord pour Janvier, puis juste après pour juin prochain. Et si les portes, dans le premier cas, sont restées fermées, le deuxième cas a été suspendu pendant quelques temps pour en reparler prochainement.

Publicité
Publicité

Corentin Tolisso, âgé de 22 ans, était proche aussi d'une autre équipe italienne : le Napoli. Le club napolitain et le club lyonnais étaient très proches pour signer un accord mais au final rien ne s'est passé. Juste après cette négociation non réussie, c'est le club bianconero qui essaye depuis de recruter ce jeune joueur.

Aulas, le grand obstacle

Jean-Michel Aulas, historique président de l'Olympique Lyonnais, il a constamment demandé 40 millions pour le joueur français. Est-ce un obstacle insurmontable? Plus ou moins, car les prix de nos jours dans le football moderne sont vraiment énormes, mais la Juve peut les dépenser si Aulas n'est vraiment pas prêt pour négocier le prix. Plus les années passent et plus le président lyonnais va augmenter les prix de Corentin Tolisso.

Publicité

Négocier avec cette équipe n'a jamais était facile, une seule chose peut convaincre le président : La somme qu'il souhaite. Il n'a jamais aimé négocier les prix de ses joueurs, pourtant lors des achats du club lyonnais, il négocie avec ses autres dirigeants pour dépenser le moins possible, ce qui est normal. Est-ce que le président Aulas va accepter les 20 millions de la #Juventus, plus un jeune et promettant joueur français nommé Lemina? C'est ce que l'on va voir à la prochaine session de mercato des deux clubs.