Quelque chose s'est cassé lors de la Lune de Miel de Marco #Verratti et du Paris Saint Germain. La défaite contre le Fc Barcelone en Ligue des Champions, a laissé des blessures qui, aujourd'hui sont encore ouvertes. De plus, pour alimenter le climat des tensions, Marco a reçu des accusations de la part du quotidien L'Equipe. Le quotidien sportif français a, par la suite, été dénoncé par Verratti, mais la colère est toujours présente et pourrait aussi conduire à des adieux en été. "Marco est très en colère et je peux dire que si d'autre incidents comme celui-ci arrivent à nouveau, nous allons avoir avec le joueur d' importantes réflexions sur son avenir", a déclaré le procureur du milieu de terrain Donato Di Campli pendant le programme du dimanche Premium sur une chaîne italienne.

Publicité
Publicité

Di Campli ajoute : "Ce qui est écrit dans cet article est une folie absolue, une pure invention. Tant que nous parlons de choses techniques ce n'est pas grave, mais ici , nous entrons dans la sphère privée, cela n'est pas juste, surtout avec un joueur important comme Marco qui, d'ailleurs, a toujours gardé un profil bas. Nous ne voulons pas nous prendre la honte, nous avons demandé au quotidien français de dire la vérité, mais cette déclaration n'est pas encore arrivée : nous allons procéder à un procès pour l'indemnisation de ces dommages lourds pour rétablir cette vérité ".

L'Inter de Milan et la Juventus sont prêts

Di Campli ouvre grand la possibilité d'un adieu du #PSG en été, avec deux équipes comme l'Inter et la Juve (en parlant seulement pour le marché italien) prêts à placer le coup de feu.

Publicité

"Les médias français doivent embrasser ses pieds, ils doivent le remercier pour qu'il joue au PSG. Marco n'est pas énervé contre le club et les fans, qui ont toujours été fantastiques. Marco a un contrat jusqu'en 2021, le président a réaffirmé sa détermination à faire une grande équipe. Mais il est aussi vrai que mon téléphone ne cesse de sonner ... ". Di Campli a fait comprendre que si les journalistes se mettent eux aussi, à critiquer et mentir sur le joueur italien, cela pourrait avoir des conséquences encore plus lourdes. #Départ