C'est fait ! Après une saison de grande qualité en Championship, le club de Newcastle a validé son retour en Premier League la saison prochaine. Une bonne nouvelle aussi pour l'entraîneur #Rafa Benitez, qui va retrouver un championnat qu'il connaît bien après avoir coaché Liverpool et Chelsea. Le technicien espagnol, de passage sur les ondes de la Cadena Ser, a d'ailleurs profité de la montée de sa formation pour adresser un message à son ancien club, le #Real Madrid, et en particulier à Florentino Pérez, son ancien président. « Ici (en Angleterre, ndlr), on peut être respecté et mis en valeur pour notre travail. Et il n'y a pas de politique en coulisses.

Publicité
Publicité

Pas comme certains autres endroits... », a souligné Rafa Benitez, qui a visiblement toujours en travers de la gorge sa courte aventure sur le banc des Merengue.

Seulement quelques mois à la tête du Real Madrid

Pour rappel, l'entraîneur ibérique avait débarqué au Real Madrid en juin 2015, tout heureux d'entraîneur l'un des plus grands clubs du monde, lui qui est né à Madrid et qui a longtemps évolué au sein de la Castilla en tant que joueur. Malgré des prestations correctes, il est remercié dès le mois de janvier par Florentino Pérez, qui positionne alors Zinedine Zidane à sa place. Avec succès, puisque quelques mois plus tard, la Casa Blanca remportait sa onzième Ligue des champions. Le club madrilène brille toujours sous le commandement de « Zizou » cette saison, puisque les Madrilènes sont en course pour remporter la C1, mais aussi le championnat d'Espagne pour la première fois depuis cinq ans.

Publicité

Une forte rancœur envers le Real Madrid

Rafa Benitez n'a semble-t-il toujours pas pardonné à Florentino Pérez. Quelques mois après son limogeage, Newcastle avait fait appel à lui pour tenter d'éviter la relégation en Championship, sans succès. Le coach espagnol va désormais retrouver la Premier League, avec l'objectif de montrer qu'il peut conduire Newcastle à bien figurer dans l'élite. Pour cela, son président a d'ores et déjà affirmé qu'il disposerait d'une enveloppe de 82 millions d'euros pour le prochain marché des transferts. Reste cependant à savoir si Newcastle sera autorisé à recruter cet été, puisque le club anglais est un acteur majeur de l'enquête actuellement en cours en Angleterre. Elle concerne des soupçons d'évasions fiscales concernant plusieurs transferts. Une affaire à suivre de très près... #Football