A chacun sa #Liga. Si José Mourinho s’est adjugé la « Liga des records » en 2012 avec le #Real Madrid, Zinedine Zidane peut lui se targuer d’avoir décroché la « Liga des 1 000 minutes ». Pas moins de 20 joueurs sur 25 ont disputé plus de 1 000 minutes cette saison. Cette gestion de l’effectif hors du commun a permis aux cadres de l’équipe de souffler dans certains moments clés pour se lancer dans le sprint final pied au plancher.

Preuve en est, à l’instar de #Cristiano Ronaldo qui a disputé 2 544 minutes en championnat (contre 3 183 la saison dernière), aucun joueur de l’effectif madrilène n’a dépassé la barre des 2 550 minutes.

Publicité
Publicité

C’est la première fois que cela se produit dans toute l’histoire du Real Madrid - qui est, rappelons-le, un club vieux de 115 ans. Ce titre en Liga récompense donc à la fois la régularité des Merengues mais également l’audace de leur entraîneur, " Don Zizou "

Le Real, une machine à marquer des buts

Autre record qui restera à jamais gravé dans l’histoire du club : le Real Madrid a inscrit au moins un but lors des 38 matches disputés durant cette Liga, version 2016-2017. Les joueurs de Zinedine Zidane ont réussi à faire trembler les filets à 106 reprises cette saison. C’est la troisième meilleure attaque d’Europe après le Barça (116) et Monaco (107). Si le Real est aussi prolifique actuellement, c’est notamment grâce à ses … défenseurs. Sergio Ramos, auteur de 7 buts ou encore Marcelo (10 passes décisives) ont grandement contribué au sacre madrilène.

Publicité

L’union fait la force

Zidane n’a pas attendu longtemps avant d’annoncer le secret de la réussite madrilène. Seulement quelques minutes après le dernier coup de sifflet de la saison, le Français a déclaré aux journalistes que « la clé du succès, c’est le groupe qui a été très uni toute la saison (…) entre les joueurs qui jouaient moins et ceux qui jouaient plus ». Un sentiment partagé par Florentino Perez qui estime ne jamais avoir vu un effectif aussi solidaire depuis son arrivée à la présidence de la Casa Blanca en 2000.

Cette cohésion de groupe explique en grande partie pourquoi les supporters madrilènes peuvent savourer ce titre national tant attendu. Et surtout croire à un exploit que le Real n’a plus réussi depuis près de 60 ans (1958) : remporter la Ligue des Champions avec le titre de Champion d’Espagne en poche. Rendez-vous samedi 3 juin prochain à Cardiff pour vivre ce moment historique… à moins que la Juventus n’en décide autrement.