Des rendez-vous manqués … à cause d’un manque de leadership. Paris a manqué de mordant dans les moments importants ; match nul contre Monaco et Nice, puis défaites contre ces mêmes équipes ... Le manque de leader dans le vestiaire parisien s'est fait ressentir . On peut reprocher beaucoup de choses à Zlatan : son attitude sur le terrain, devant les caméras … Mais ce qu’on ne dit pas assez souvent, c’est que c’était lui le patron sur le terrain et dans les vestiaires. Le Paris Saint Germain était SON équipe, et tout tournait autour de lui. Forcément, lorsqu'il part pour Manchester, le vestiaire perd son leader, lui qui a pris l’équipe sur ses épaules dès son premier match à Lorient en 2012, avec un doublé déjà décisif.

Publicité
Publicité

Forcément, ça a laissé un vide, et les joueurs n’ont pas réussi à retrouver un chef de ce charisme. Cavani est un joueur extraordinaire, mais n’a pas le charisme et l’âme du suédois, et TS, qui est quand même le capitaine, est réputé pour son manque de courage (mondial 2014 … ça vous rappelle des souvenirs ?)

PSG avec Zlatan : Un jeu totalement différent pour des joueurs présents depuis le début

Une autre chose que l’on a décriée lorsque le monstre suédois était sur le terrain en Ligue 1 : son manque d’implication et son manque d’envie. Cela est faux : quand un Zlatan est sur le terrain, deux défenseurs sont constamment sur lui , laissant par exemple Cavani et Lucas prendre les espaces, choses qu’adoraient les sud-américains. Mieux que ça : son incroyable conservation du ballon et son jeu en pivot manque cruellement au #PSG.

Publicité

Les attaques sont assez prévisibles, surtout lorsque Pastore était blessé, et lorsque Di Maria avait disparu. Cette année, heureusement que Cavani a prouvé qu’il était le meilleur 9 du monde (oui, je l’assume totalement). De plus, les recrues n’ont pas eu l’effet escompté : Ben Arfa n’a pas été utilisé, Jese est déjà parti, Lo Cielso et Guedes n’ont pas joué, Krychowiak a disparu des écrans radar … De gros noms devraient arriver pour pallier cela ( Sanchez ? Aubame ? ), pour aider Emery à changer définitivement le style de ce PSG.

Emery n'a pas totalement réussi à imposer son style

C'est aussi là que le bat blesse : le technicien espagnol devait venir améliorer cette équipe. On a l'impression qu'elle a régressé, parce qu'il a voulu changer le système, la philosophie de jeu ...le jeu parisien s'est beaucoup trop reposé sur le 4-3-3 de Laurent Blanc, avec un trio au milieu identique ( Motta-Verratti-Matuidi). Le jeu n'a pas évolué, même si Emery a changé quelques systèmes : les latéraux ont été très offensifs, les joueurs ont été plus agressifs, mais la base est la même. Un problème qui n' a pas fait progresser le PSG. Mine de rien, le départ d’Ibrahimovic a été une grosse perte pour le PSG, qui a eu du mal à passer à autre chose. Mais le travail d’Emery n’est pas terminé, il ne vient que de commencer, et il aura besoin de temps. #Football #Zlatan Ibrahimovic