Publicité
Publicité

Le Paris Saint-Germain [VIDEO] ne serait-il pas complètement convaincu par les prestations d'Alphonse Areola ou souhaite renforcer la défense ? Dans tous les cas, de nouveaux gardiens de but sont toujours recherchés par le club de la capitale française, et ce, alors même qu'Areola se serait vu proposé une prolongation de contrat au vue de ses bonnes performances. Selon Sport ou le Daily Mirror, après les dossiers avortés de Jan Oblak et Gianluigi Donnarumma, c'est au tour de David #De Gea d'être dans le viseur du club parisien, espérant le convaincre de les rejoindre en 2019. une affaire de coût serait une des raisons de cet attrait pour le gardien de but de Manchester United, bien moins cher que le gardien de l’Atletico Madrid ou celui du Milan AC, dont la somme à débourser s'élèverait à 100 millions d'euros, alors que l'international espagnol De Gea sera libre en 2019.

Publicité

Il faut donc faire preuve de patience pour obtenir gain de cause et ne pas froisser l'UEFA. En effet, le portier espagnol aura fini son contrat avec Manchester United en 2019, et permettra alors au Paris Saint-Germain de négocier avec des arguments qui peuvent convaincre, comme un chèque 30 millions d’euros à empocher à la signature. Libre alors de tout contrat avec les Red Devils, le portier espagnol pourrait être intéressé. Cependant, attention au carton rouge pour le Paris Saint-Germain, qui reste aussi dans le viseur de l'UEFA, ayant, après le mercato estival particulièrement « riche », déjà ouvert une enquête pour non-respect du Fair-Play financier. En effet, de nouvelles recrues comme Neymar ou Mbappé ont été recruté par le Paris Saint-Germain pour des sommes gargantuesques, s'élevant à quelques 400 millions d'euros et des poussières, et cela a déclenché de vives critiques de part et d'autres.

Le PSG a besoin d'un gardien ?

Selon Le Parisien [VIDEO], après le match contre le Bayern Munich, l'UEFA aurait donc déclenché une enquête concernant différents problèmes d'organisation, ce qui n'aurait, a priori, rien à voir avec les achats de joueurs XXL durant le mercato cet été.

Publicité

La raison de cette enquête donc ? Durant le match #PSG - Bayern Munich, les joueurs du club de la Ville-Lumière aurait trop traîné en seconde période, revenant sur la pelouse avec quelques minutes de retard. En 2013-2014, le Paris Saint-Germain avait fait la même erreur et s'était vu collé une amende de 10 000 euros par l'UEFA et un match de suspension à Laurent Blanc, alors coach. En attendant, David De Gea, dans la liste des 30 Ballons d'Or France #Football, prend de la valeur, alors le club de la capitale française a intérêt à suivre le dossier, puisque le Real Madrid, est de la partie.