Attention, les légendes peuvent devenir réalité ! Après une décennie de recherches sur le deuxième plus grand lac du Moyen-Orient, un véritable royaume perdu a été retrouvé à des centaines de mètres sous la surface de l’eau.

Les archéologues de l'Université de Van Yüzüncü Yil ont en effet fait une déclaration assez incroyable. Selon eux, un château vieux de 3.000 ans est préservé au fond du lac, et ce dans un état exceptionnel qui plus est. Ces spécialistes ont travaillé en étroite collaboration avec une équipe de plongeurs afin de faire cette découverte qui fait penser au mythe de l’Atlantide [VIDEO].

Les villes englouties, perdues dans les abysses, et les châteaux mystérieux sont de véritables sources de légendes et mythes à travers le monde.

Il s’agit aussi d’un véritable vivier d’histoires diverses, qui vont des créatures qui se cachent dans les profondeurs aux civilisations disparues.

Qu’en est-il de la découverte du lac Van ? Tahsin Ceylan, chef de l'équipe de plongée, était d’abord parti à la recherche d’un monstre légendaire, mais il a découvert une ville perdue à la place. Et celle-ci est bien réelle.

"Il y avait une rumeur selon laquelle il pourrait y avoir quelque chose sous l'eau, mais la plupart des archéologues et des responsables du musée nous ont dit que nous ne trouverions rien", a-t-il dit au Daily Sabah.

Qui a construit ce château étrange ?

La construction s'étend sur environ un kilomètre de diamètre, ces murailles sont d’une hauteur qui va de 3 à 4 mètres. Le tout est maintenu dans un très état, grâce aux eaux alcalines du lac.

Top vidéos du jour

Les chercheurs responsables de la découverte affirment qu’il s’agit d’une relique qui date de l'âge de fer et qu’il s’agit d’une trace de la civilisation Urartu. Aussi appelée le royaume de Van, cette dernière a prospéré dans la région du IXe au VIe siècles avant J. -C.

Le niveau d'eau du lac Van a changé de façon flagrante au cours des millénaires, et les archéologues croient que celui-ci était beaucoup plus bas à l'apogée de cette société bien organisée. L’eau est par la suite montée, afin de recouvrir toute la ville.

D'autres parties de cette construction sont plus élevées et font l'objet d'études archéologiques en cours.

"De nombreuses civilisations et personnes s'étaient installées autour du lac Van", précise Ceylan. Selon lui, ces personnes nommèrent le lac "la haute mer" et le trouvaient, déjà, très mystérieux... [VIDEO] Ceci explique les différentes recherches menées dans la région.

L'année dernière, l'équipe a également découvert sous le lac un champ de stalagmites de 4 kilomètres carrés et des pierres tombales datant de l'ère Seljuk (soit un un millier d'années). Ils y ont aussi repéré un navire russe qui aurait coulé vers 1948.

D’autres travaux de terrain sous la surface seront nécessaires pour en apprendre davantage sur cette construction. Le lac Van recèle encore bien des secrets… #buzz #paranormal #Turquie