Les douze collines sacrées de l'Imerina

Le roi Andrianampoinimerina prit possession des douze collines et les éleva en tant que collines sacrées de son royaume.

Publicité

Afin d'unifier le royaume de l'Imerina, le roi Andrianampoinimerina partit à la conquête des villages qui entouraient l'Imerina. Après sa victoire, il épousa une des sœurs ou des filles des villages rivaux. Il les plaça ensuite à la tête des douze collines de l'Imerina sur lesquelles y sont instaurées les palais des anciens souverains du royaume de l'Imerina.

1

La colline sacrée d'Analamanga

Analamanga est la plus haute colline au centre de l'Imerina avec 1430 mètres d’attitude. Le Roi Andrianampoinimerina l'a choisie pour y construire son palais afin qu'il puisse observer tout le royaume depuis sa demeure. Au XIXè siècle, la reine Ranavalona I demanda à l'architecte français Jean Laborde de construire le palais de la reine à côté de la case d'Andrianampoinimerina.

Publicité
Publicité
2

La colline sacrée d'Ambohimanga

Ambohimanga signifie "la colline bleue". Lors du partage de royaume d'Andriamiaramanjaka, Andrianampoinimerina a choisi le village d'Ambohimanga en tant que sa capitale. La réunification du royaume de l'Imerina a commencé dans le village d'Ambohimanga.

Publicité
Publicité
Lire la suite et lancer la vidéo
ou