Après plus de trois heures de spectacle et de show, la nouvelle Miss France a finalement été sacrée. Vaimalama Chaves, Miss Tahiti, a été couronnée samedi soir au Zénith de Lille, et succède ainsi à la Nordiste Maëva Coucke. Sa victoire est historique, puisqu’elle est la première Tahitienne à être élue Miss France depuis Mareva Galanter en 1999, soit il y a vingt ans. La jolie brune a ainsi été élue avec plus de 44% des suffrages des téléspectateurs, sous les yeux d’un jury composé exclusivement de Femmes, une première dans l’histoire du concours.

Publicité

Qui est notre nouvelle Miss France?

Vaimalama Chaves est une jeune femme de 24 ans, diplômée d’un master en management. Elle souhaite, dans le futur, être professeure de marketing dans un lycée. Dans son portrait de Miss, elle explique qu’elle considère l’éducation comme ce qui est le plus important dans une société.

C’était d’ailleurs le sujet de son argumentation hier soir, lorsque, faisant partie du top 5, elle s’est vue poser la question suivante. "Si vous aviez le pouvoir de changer une chose dans le monde, que feriez-vous?".

À cela, elle répond : "À mon sens, ce qui est le plus important aujourd’hui, c’est l’éducation. C’est un pilier dans la société, et c’est ce qui permet de changer le monde. Ainsi, si je pouvais changer les choses, j’encouragerais tous les jeunes à continuer leurs études".

"Plus une victoire qu'une revanche"

La jolie Miss Tahiti confiait, devant la France entière hier soir, avoir été en surpoids durant son enfance, et que cette situation n'était pas facile pour elle à vivre au quotidien. Au micro d'RTL ce matin, Vaimalama Chaves explique à Stéphane Carpentier que toutes les expériences qu'elle a vécues lui ont permis d'être qui elle est aujourd'hui, et de s'assumer pleinement.

Publicité

Elle assure également que sa victoire n'est "pas forcément une revanche, plus une victoire". Miss France souhaite véhiculer un message d'espoir, afin que "toutes les personnes s'acceptent comme elles sont".

Vaimalama Chaves a ainsi devancé 29 autres Miss régionales, et a su se démarquer auprès du jury et des téléspectateurs. Elle a ainsi devancé Miss Guadeloupe, première dauphine, Miss Franche-Comté, deuxième dauphine, Miss Réunion, troisième dauphine et Miss Limousin, quatrième dauphine de Miss France 2019.

La victoire de Miss Tahiti est une belle revanche sur sa vie passée, et apporte sans doute un message d'espoir à bon nombre de personnes.