Antisémitisme : 5 éléments à retenir de la mobilisation des partis politiques à Paris

Appelé par les élus de tous bords, le rassemblement initié place de la République s'est déroulé ce mardi dans une ambiance de quasi-unité nationale.

Regardez la vidéo de l'article
Ne manquez pas la page Facebook Blasting News!
Like la page Facebook Blasting News: nous vous tiendrons au courant des dernières actualités
Publicité

Face à la progression en France de 74% des actes antisémites commis sur l'année 2018, le monde politique a tenu à marquer son combat le mardi 19 février. Une démonstration de force à Paris (place de la République), mais aussi en provinces, d'autant plus que beaucoup s'inquiètent du climat délétère dans lequel le pays est plongé depuis quelques mois maintenant. De l'extrême gauche à l'extrême droite de l'échiquier politique, chacun y est donc allé de son petit geste pour dénoncer un phénomène qui tend à vouloir infiltrer le mouvement des Gilets jaunes.

1

20 000 personnes réunies à Paris

Selon les organisateurs du rassemblement parisien, ils étaient près de 20 000 d'hommes, de femmes et d'enfants, à se tenir debout dès 19 heures place de la République pour marquer leur soutien à la lutte contre l'antisémitisme. Un moment solennel dont beaucoup attendent désormais qu'il se traduise en actes forts de la part de l'Etat.

Publicité
Publicité
2

Des personnalités politiques de tous bords présentes

Une bonne vingtaines de formations politiques ont honoré le rendez-vous initié par le Parti socialiste mardi soir. Du patron des Républicains, Laurent Wauquiez, aux anciens présidents de la République, François Hollande et Nicolas Sarkozy, sans oublier le Premier ministre Edouard Philippe, ils sont étaient nombreux à être venus dire "STOP" à la haine des Juifs.

Publicité
Publicité
Lire la suite
Publicité
Publicité