Dans la nuit de mercredi à jeudi (12 et 13 février), une vidéo à caractère sexuel de Benjamin Griveaux a fuité sur la toile. Le candidat pour La République en Marche doit être remplacé. Néanmoins, d'autres personnalités ont réagi non sans humour à cette affaire. C'est le cas de l'humoriste Jean-Marie Bigard qui a diffusé lui aussi une vidéo osée sur son compte Twitter.

La "sextape" de Jean-Marie Bigard pour soutenir Benjamin Griveaux

Jean-Marie Bigard n'en rate pas une. En effet, que l'on aime ou non son humour et ses blagues, il sait jouer des réseaux sociaux pour nous faire rire.

Ce matin, le candidat pour la mairie de Paris de la République en marche était jeté en pâture avec une vidéo de lui très intime. Afin de le soutenir, Jean-Marie Bigard a lui aussi diffusé une vidéo de lui dans le plus simple appareil avant d'ajouter la légende suivante.

"Je vois que la campagne municipale a élevé encore le niveau. Maintenant, ça balance les sextape ?! Bon bah, je préfère prendre les devants : voici ma b***. Rassure-toi, je me suis coupé les cheveux depuis". Comme toujours sur le réseaux social Twitter, on a pu lire quelques commentaires de fans comme 'Moi je l'ai vu sur écran géant au Stade De France".

'Il va porter plainte', l'affaire Benjamin Griveaux n'en restera pas là

Voici comment une carrière politique peut s'arrêter du jour au lendemain. C'est exactement ce qui arrive au candidat de la république en Marche Benjamin Griveaux. Après la diffusion d'une vidéo de lui à caractère sexuel, il a décidé de se retirer de la course à la mairie de Paris. La médiatisation qui lui tombe dessus, l'affecte, lui porte préjudice mais aussi à sa famille.

Considérant que l'affaire allait trop loin pour lui et pour protéger ses proches, il préfère prendre du recul. Dans cette affaire, le respect de la vie privée n'a pas été respecté et la vidéo a été diffusée à son insu. Le politique, par l'intermédiaire de son avocat, a annoncé qu'il allait porter plainte devant la justice.

Le candidat était plafonné à 15% des intentions de votes derrière la maire sortante Anne Hildago (25%), la candidate Les républicains Rachida Dati (19%) mais devant l'écologiste David Belliard (14%) et Cédric Villani (13%).

Si la vidéo de Jean-Marie Bigard fait rire, les prochains jours seront difficiles pour Benjamin Griveaux. Reste à savoir comment toute cette histoire va se terminer pour le membre du parti de la République en Marche.

Ne manquez pas notre page Facebook!