Au 20 Avril 2020, 152,894 personnes ont été testées positives au Coronavirus et 19,718 personnes ont perdu la vie en France. Les chiffres sont édifiants et la pandémie qui frappe la France et le monde depuis plusieurs semaines, depuis plusieurs mois, fait des dégâts. Le gouvernement doit faire face, prendre des mesures, faire suivre des directives en tenant compte de nombreux facteurs de décision. Selon une interview menée par les journalistes du Point, le président de la République, Emmanuel Macron, serait très fatigué de la situation. Alors que de nombreux Français sont confinés, que de nombreux commerces sont fermés, un vol plein à craquer de la compagnie Air France, crée la polémique.

On vous explique tout.

Air France créé la polémique sur un vol

Voilà certainement une polémique dont tout le monde ce serait bien passé. À commencer par la compagnie aérienne elle-même. Comme il l'avait évoqué lors de sa dernière prise de parole à la télévision, Emmanuel Macron avait clairement invité les Français à respecter les mesures de confinement. À cause du coronavirus, il n'était plus possible de faire son jogging à Paris entre 10h et 19h [VIDEO] ou même prendre l'avion (certains aéroports ont même fermé leurs portes). La situation dans les hôpitaux est très difficile et le personnel est lessivé tant physiquement que psychologiquement. En Italie, une infirmière a mis fin à ses jours après avoir appris qu'elle était positive au Covid-19.

Malgré tout cela, un vol reliant Paris à Marseille a indigné un grand nombre de personnes et notamment sur les réseaux sociaux.

De nombreux passagers se trouvaient à bord, un vol plein à craquer, aucune précaution pour ne pas diffuser ou attraper le virus (port du masque ou gants) ou encore mois de distance sociale.

Aucune distanciation sociale dans l’avion

La compagnie aérienne Air France, est la seule qui fait la liaison entre le Nord et le Sud à raison d'une fois par jour.

Si les places sont ouvertes et réservées, le confinement a légitimement conduit à une baisse drastique du nombre de réservations sur les dernières semaines. Néanmoins, une exception a bien été faite sur ce vol blindé à l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle. Il était impossible pour le personnel de la compagnie d'installer des distances entre les passagers.

Généralement, les places libres sont utilisées pour d'autres voyageurs.

Face à l'ampleur de la polémique, la compagnie a dû réagir et se justifier. Notamment sur le fait que dans les transports publics, les utilisateurs sont invités à porter des masques se protéger et protéger les autres. Air France a indiqué que l’air de la cabine était renouvelé toutes les trois minutes grâce à un traitement et un recyclage de l’air par des filtres similaires à ceux des blocs opératoires.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!