Le Coronavirus n'épargne vraiment personne. Tout le monde est susceptible d'être touché par le covid-19. Des centaines de millions de personnes sont aujourd'hui confinées chez elle. Si la Chine fut le premier pays touché, il n'est plus le seul dans cette détresse humaine. L'Italie, pays européen le plus touché par la pandémie fait son possible pour limiter le nombre de morts. En France, le président parlait de "guerre sanitaire", dans cette dernière le personnel hospitalier se retrouve au front pour sauver des vies. Si un grand soutien leur est régulièrement apporté, parfois ce n'est pas suffisant, la pression devient trop forte, le personnel craque.

C'est ce qui s'est passé en Italie où une jeune infirmière a mis fin à ses jours. Ce témoignage affligeant a été relayé sur d'autres médias après l'annonce de la La Federazione Nazionale Ordini Professioni Infermieristiche. Récit d’un drame bouleversant lorsque le personnel médical fait partie des héros de cette crise mondiale sanitaire.

Coronavirus : un stress trop intense pour cette infirmière

L'Italie n'arrive pas à sécher ses larmes, le pays pleure ses 13 974 morts et plus de 4 000 cas jugés sérieux ce vendredi 3 avril. La Lombardie est la région la plus touchée par la pandémie de coronavirus. En manque de matériel, sous pression ou parfois obligé de faire des choix pour sauver des vies, le personnel hospitalier ne s'en sort pas.

A bout physiquement et psychologiquement, une jeune femme de 34 ans s'est donnée la mort. Testée positive au coronavirus, son suicide était à ses yeux le seul moyen de ne pas contaminer d'autres personnes. C'est du moins ce que disent ses collègues.

La trop jeune infirmière italienne travaillait à l'hôpital San Gerardo de Monza en Lombardie, épicentre de la pandémie de Covid-19 du nord de l'Italie et partie la plus touchée par cette maladie mortelle.

La fédération a annoncé que Daniela Trezzi, la jeune infirmière, subissait un "stress important" tout en tentant de maîtriser la situation. Un sentiment de panique qui s’accentuera lorsqu’elle sera diagnostiquée positive au coronavirus. De son côté, le syndicat infirmier s'est dit "souffrant et consterné" de cette nouvelle tragique.

Coronavirus : un bilan tragique et des comportements choquants

Dans le monde entier, la fin du confinement et de pandémie n'est pas pour demain. Chaque jour le bilan s'alourdit et quand certains pays (comme l'Italie et l'Espagne) semblent maitriser la propagation de la pandémie, d'autres pays (France, Etats-Unis ou Royaume-Uni) enregistrent des records en terme de contamination et nombre de décès.

Dans tous les pays le personnel soignant est à cran et certains comportements n'aident pas. Bien évidemment, l'idée n'est pas de parler des cas isolés qui demandent aux résidents infirmiers de quitter le bâtiment. Non il est important dans une situation comme celle-ci de rester fort ensemble. On ne le dira jamais assez, face au coronavirus, c'est en restant chez soi, on sauve des vies.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!