Mais où s'arrêtera le Coronavirus ? En effet, alors que la pandémie n'épargne pas les plus âgés, les plus fragiles, il semblerait qu'une maladie grave frappe les enfants. Les premiers cas sont apparus au Royaume-Uni, l'équivalent du service de santé anglo-saxon, le NHS (National Health Service) tire la sonnette d'alarme et alerte ses homologues européens. Ces derniers jours, le nombre d'enfants positifs au coronavirus et admis en hôpital est en augmentation. Au-delà du Covid-19, les jeunes patients présenteraient un syndrome inflammatoire. En France, les médecins s'inquiètent déjà des graves répercussions que cela pourrait avoir.

En Ile-De-France, des cas similaires auraient été détectés. L'alerte est prise très au sérieux et le syndrome d'inflammation serait proche de la maladie de Kawasaki, une maladie infantile rare qui provoque une inflammation des parois des vaisseaux sanguins.

Covid-19 : une nouvelle alerte prise très au sérieux

Selon les premiers retours du personnel hospitalier et des professionnels de plus en plus d'enfants, âgés entre 2 et 10 ans, se présentent dans les hôpitaux en étant testés positifs au coronavirus mais en ayant des symptômes proches de la maladie de Kawasaki. Cette dernière s'attaque au coeur et au sang des enfants admis.

Aujourd'hui, quelques médecins ont commencé à prendre la parole pour faire leurs retours.

Tout comme dans certains cas rares, notamment chez les adolescents et jeunes adultes, nombreuses sont les personnes qui se présentent avec de graves symptômes sans avoir eu d'antécédent. Ce fut le cas d'une mère pleurant la mort de sa fille suite au coronavirus : 'Elle n'avait aucun problème de santé'.

Pour les enfants qui sont porteurs de cette maladie chronique, certains n'avaient aucun antécédent.

Une maladie et de nombreuses questions

La crise sanitaire qui touche le pays est faite de nombreuses inconnues. Tout d'abord, l'ennemi est invisible, il est partout et se propage à une vitesse incroyable.

Egalement, l'homme n'a pas de vaccin contre ce dernier, il est oblige d'agir dans l'urgence pour remédier à une situation difficilement contrôlable. Le gouvernement tente de trouver des réponses à des questions bien difficiles à gérer. De son côté, le président de la République semble être fatigué par la crise du coronavirus. La maladie qui frappe les enfants ne devrait pas l'aider à se sentir mieux.

Selon La Dépêche du Midi, un vingtaine d'enfants auraient les syndromes de cette maladie, si cela parait peu, n'oublions pas à quelle vitesse s'est propagé le coronavirus. A l'heure où le gouvernement souhaite rouvrir les écoles, s'agit-il d'une bonne décision ? Difficile à dire. Le coronavirus serait-il un terrain propice à la maladie de Kawasaki ?

Les enfants auraient-ils des symptômes atypiques propres au Covid-19 ? Là encore, il semble être bien trop tôt pour tenter de répondre à ces questions. Selon d'autres médecins, cette maladie pourrait être liée à un excès de réponse immunitaire. La PICS souligne le fait qu’au Royaume-Uni comme dans d’autres pays, «il y a encore très peu de cas d’enfants gravement malades atteints du Covid-19 admis en pédiatrie intensive-unités de soins».

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!