L'image est insolite, cocasse même et on y réfléchit à deux fois avant d'y croire. À Istanbul, des photos d'un Chat qui tient son bébé dans sa bouche, dans un hôpital de la ville ont fait le tour de la planète Twitter la semaine dernière.

Un chat arrive aux urgences pour des soins

Merve Özcan raconte la scène sur le réseau social ce 27 avril : "Nous étions aux urgences de l'hôpital, une chatte s'est précipitée pour mettre sa progéniture dans sa bouche. Les employés de l'hôpital lui ont fourni du lait ainsi que de la nourriture. Ils l'ont ensuite accompagné chez un vétérinaire afin de lui offrir une consultation plus adéquate". Autour de cette chatte, de nombreux médecins urgentistes qui semblent avoir été intrigués par le petit chat qu'elle tenait en bouche.

Mais ils n'en étaient pas surpris pour autant car en Turquie, les chats tout comme les chiens errants sont traités comme s'ils étaient des Animaux de compagnie de tous. D'ailleurs, le président turc Recep Tayyip Erdogan, a ordonné début avril, par la voix du ministère de l'Intérieur, de déposer de la nourriture et de l'eau dans l'intégralité des refuges pour animaux. Cette obligation est faite à destination de l'ensemble des municipalités du pays mais aussi dans les jardins publics, les parc ou tout autre endroits où ces petits animaux peuvent se promener.

Les chats, rois d'Istanbul

En Turquie, vous ne serez pas surpris par le nombre impressionnant de chats errants dans les villes. C'est un phénomène qui demeure fortement lié à l'histoire de l'empire ottoman et au fait que ce pays, très conservateur, respecte les traditions ancestrales.

Il est raconté notamment que le prophète Mahomet vénérait les chats. Dans le pays turc, les pouvoirs publics réservent une partie de leur employés municipaux pour s'occuper essentiellement de ces animaux. Même en dehors de cette épidémie de Coronavirus, une loi protège ces félins errants depuis 2004.

La Turquie aide ses voisins

La Turquie dénombre ce lundi 4 avril 3,397 personnes disparues pour 126,045 cas de Covid-19. Elle semble moins touchée pour l'heure que ses voisins asiatiques ou européens. Le gouvernement turc vient même d'offrir 20 mille masques et 500 blouses pour la France. L'information a été confirmée par cette photo publiée par l'ambassadeur de la Turquie à Paris, Ismail Hakki Musa.

Cette livraison est parvenue mardi dernier et a notamment permis de venir en aide au département de l'Orne, très touché par l'épidémie de Coronavirus ici en France. De même, Ankara est également venue à la rescousse d'Israël au début de la propagation du virus et a fait savoir qu'elle est mesure d'apporter une aide médicale au Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Suivez la page Chat
Suivez
Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!