Face à l’ampleur de la pandémie de covid-19, la recherche d’un vaccin est devenue capitale. L’Organisation mondiale de la santé ou OMS répertorie plus de 198 candidats vaccins en course pour obtenir une homologation. Toutefois, seule une dizaine d’entre eux ont commencé la phase 3, l’ultime étape avant la mise sur le marché.

Les laboratoires en Europe

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca et l’Université d’Oxford ont développé ensemble un vaccin contre la covid-19 à un stade très avancé. Même s’ils promettent de livrer d’ici la fin de l’année, la fin des études cliniques est, toutefois, estimée pour le 31 octobre 2021.

L’Agence européenne du médicament fait savoir que le sérum thérapeutique subira un examen accéléré afin de pouvoir le commercialiser, sans que l’essai arrive à terme.

La Russie a aussi annoncé, en août dernier, qu’elle avait découvert un vaccin efficace contre la covid-19. Il s’agit de Gam-COVID-Vac dit Spoutnik V, un sérum thérapeutique trouvé par Gamaleya Research Institute. Le président de la Russie, Vladmir Poutine, a précisé que l’une de ses filles a été immunisée par ce vaccin. Ce dernier serait disponible aux citoyens russes dès janvier de l’année prochaine selon le ministre conseiller de l’ambassade, Artem Studennikov. Toutefois, la fin des essais cliniques est prévue en mai 2021.

Les laboratoires aux États-Unis attente l'approbation du vaccin contre Covid-19

Le laboratoire Moderna a développé un vaccin dénommé mRNA-1273. La dernière phase des essais clinique fut lancée à la fin du mois de juillet sur des milliers de volontaires. Ce vaccin agit différemment, car la substance à injecter ne concerne qu’une partie du code génétique du virus, appelée ARN messager.

La fin des études cliniques est évaluée pour le 27 octobre de l’année 2022. Le laboratoire projette de demander la permission du sérum mRNA-1273 aux États-Unis, en novembre prochain.

Le Pfizer a aussi conçu un vaccin dénommé BNT162b2 qui agisse comme le vaccin développé par Moderna. Les résultats préliminaires sur l’efficacité du sérum thérapeutique ne devraient pas être sus avant juin 2021.

Le 6 octobre dernier, l’Agence européenne du médicament prévoit une analyse accélérée du vaccin en vue de le commercialiser en Europe, sans attendre la fin des études cliniques prévues en décembre 2022. En outre, le laboratoire Pfizer envisage également de demander une autorisation du sérum BNT162b2, le mois de novembre, aux États-Unis.

Les laboratoires en Chine

La Chine développe également quatre vaccins en phase 3. Deux d’entre eux sont élaborés par le groupe étatique Sinopharm. Ce dernier collabore avec Wuhan Institute of Biology pour le premier vaccin, dont la fin des essais cliniques sera prévue pour juillet 2021. Le second sérum thérapeutique est issu du partenariat entre le groupe étatique Sinopharm et le Being Institute of technology.

La fin des études cliniques sera programmée pour décembre 2021.

Le troisième vaccin Covid-19, dénommé Coronavac, est élaboré par le laboratoire Sinovac Biotech. Près de 1 600 volontaires indonésiens et 9 000 volontaires brésiliens ont déjà accepté de tester ce sérum. Le dernier vaccin, nommé CanSinoBiologigal, est conçu par Beijing Institute of Biotechnology. Les tests sont effectués au sein de l’armée chinoise.

Aucun de ces vaccins n'a encore été prouvé et l'OMS n'a pas confirmé leur efficacité. La covid-19 fait des ravages dans le monde entier, engendrant des milliers de morts chaque jour. Cependant, la découverte d’un vaccin constituera une étape décisive pour la lutte contre cette pandémie.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!