La COVID-19 ne cesse de faire des victimes depuis son apparition. Depuis quelques mois, sa propagation a décuplé. Face à cela, des mesures ont été appliquées dans les États où l’épidémie est la plus importante. L’Europe fait partie des continents les plus touchés par cette épidémie et ce, malgré l’application de plusieurs mesures.

Le cas de l’Angleterre face à la COVID-19

Ce jeudi 5 novembre est le commencement d’un nouveau « lockdown » pour l’Angleterre qui durera un mois. Le système public de santé a pris la décision d’appliquer cette mesure. Étant le pays avec le plus de cas de décès de la COVID-19, il était de mise que cette mesure soit appliquée.

En effet, le Royaume-Uni est actuellement à 48 000 morts causées par le Coronavirus.

Les pubs, les restaurants et autres devront fermer leurs portes pendant un certain temps et se contenter de faire des plats à emporter et des livraisons. La vie sociale connaitra une nette diminution pour un mois de confinement. Comme en France, les écoles demeureront ouvertes. Pour sa part, le Premier ministre britannique a indiqué que ce « lockdown » s’achèvera le 2 décembre prochain. Étant l’épicentre de cette maladie, l’Europe est actuellement en alerte. De plus en plus d’États choisissent d’appliquer le couvre-feu, incluant l’Angleterre.

Le cas des États-Unis

Bien que les États-Unis viennent d’être le théâtre de l’élection la plus suivie du monde entier, la propagation de la COVID-19 n’en est pas moins importante.

En effet, ce pays est à son pire constat avec 100 000 nouveaux cas en seulement 24 h. A part l’Europe qui est au centre des actualités en raison de cette épidémie, quelques pays d’Amérique sont également très touchés. Notamment les États-Unis dont le nombre de décès est maintenant de 240 088 depuis le début de cette maladie.

Autres pays

D’autres pays sont concernés par cette situation alarmante causée par la COVID-19. L’État d’urgence est appliqué dans presque tous les pays d’Europe.

Le reconfinement sera également appliqué en Italie à partir de ce vendredi 6 novembre. C’est ce qu’a signé Giuseppe Conte.

Par contre, les centres commerciaux ne seront fermés que durant le week-end.

La situation ne sera pas le même sur la totalité du territoire Italien. En effet, les 20 régions qui composent le pays seront classées en différentes zones. Ceci en tenant compte de la situation sanitaire. En tout cas, des mesures seront appliquées dans la totalité des régions du pays.

Chypre est également touché par cette prise de mesures. Le pays connait aussi une montée importante du nombre de nouveaux cas. Le couvre-feu nocturne est appliqué ce jeudi pour un délai assez restreint qui se terminera le 30 novembre.

Autre pays également en alerte, le Portugal a aussi appliqué le reconfinement, mais pas sur tout le territoire. De plus, les mesures prises par l’État demeurent assez souples. Le pays a connu mercredi son plus lourd bilan quotidien depuis le début de la crise sanitaire, avec 59 décès et 7 497 contaminations.

Au milieu de cette propagation de la COVID-19, des opérations non urgentes ont été reprogrammées dans de nombreux hôpitaux. Ceci afin d’avoir plus de place pour les personnes atteintes du coronavirus.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!