Rey pourrait bien surpasser son prédécesseur, Luke Skywalker. En effet, le premier volet de cette nouvelle trilogie Star Wars a réussi le pari de mettre en avant une figure féminine forte, une héroïne au potentiel dépassant nombreux de ses compagnons de l'autre sexe. Ses prouesses sont de loin remarquables et non sans agacer une partie de l'audience, qui a du mal à croire un tel étalage de talent. Nombreux sont ceux et celles dénonçant un personnage incohérent avec le reste de l'univers créé par Georges Lucas, ne voyant en Rey qu'une Mary-Sue (terme désignant un personnage trop parfait et inintéressant) qui ne mérite pas sa place en tête d'affiche.

Il est vrai que les débuts en tant que Jedi de Rey surpassent de très loin ceux du candide et un tantinet maladroit, Luke Skywalker. Bien qu'élève du sage et puissant Obi-Wan Kenobi (dont un spin-off serait en discussion) et du légendaire Maître Yoda, le jeune homme ne fait pas, au début de son récit, le poids face à sa successeure. Le fils de Dark Vador a réussi à gagner le cœur des fans grâce à sa volonté de continuer le combat contre l'Empire malgré ses échecs et erreurs, et certains spectateurs ne peuvent pas pardonner à Rey d'éclipser ainsi les mérites du héros de leur enfance.

Rey : Une survivante

Rey est-elle pour autant injustement surpuissante comparée à Luke dans les débuts de ses années en tant qu'apprenti Jedi ? Il est facile d'oublier le background de notre héroïne lorsque le débat est lancé.

Contrairement à Luke, qui a connu une enfance relativement tranquille auprès de sa famille adoptive, notre nouvelle venue a dû survivre par ses propres moyens. Abandonnée sur une planète désertique sans le moindre adulte pour veiller sur elle, Rey s'est endurcie et elle a réussi à survivre dans un environnement hostile, mais également à se défendre face à de potentiels agresseurs. Il est de ce fait normal qu'elle se retrouve dans une position plus avantageuse que son (potentiel) mentor au début de son aventure. Contrairement à Luke avant elle, Rey a déjà un esprit de combattant et la rage de vivre.

Son duel avec Kylo Ren n'est pas, comme beaucoup semblent le penser, une preuve de sa puissance exagérée. Les raisons pour lesquelles notre héroïne est capable de se battre à un niveau approximativement égal avec son ennemi sont effectivement nombreuses. Kylo Ren, contrairement à Rey, ne peut en aucun cas déchaîner toute sa puissance au cours de cet affrontement. Si le sith est notamment perturbé par le paricide qu'il vient de commettre (le meurtre du mémorable Han Solo, dont la perte est une épreuve aussi bien devant l'écran que derrière celui-ci), il est également gravement blessé suite à une attaque subie avant ce combat.

Si l'on est attentif, on peut remarquer qu'il perd du sang à de plusieurs reprises tout au long de la scène, tapant sur la plaie dans l'espoir d'en faire disparaître la douleur. Si ce combat est de ce fait loin d'être équitable, il est possible d’espérer une autre rencontre entre ces deux forces opposées dans les épisodes à venir.

Rey est-elle donc surpuissante ? Il est encore trop tôt pour donner une réponse satisfaisante à cette question. Si certains voient en elle une figure féminine forte et moderne, d'autres craignent qu'elle ne soit pas à la hauteur des anciennes figures mythique de la saga Star Wars.

En attendant, vous pouvez toujours vous faire votre propre avis en visionnant le second volet de la trilogie qui arrive sur nos grands écrans ce mercredi 13 décembre. Que la Force soit avec vous !