"Pourquoi cet air si sérieux?" disait son personnage iconique du Joker dans The Dark Knight (2008). Aujourd'hui, #Heath Ledger, talentueux acteur australien, quittait ce monde, il y a 10 ans, le 22 janvier 2008, à l'âge de 28 ans. Il laissa derrière lui sa fille unique Mathilda-Rose qu'il a eu avec l'actrice américaine Michelle Williams. Sa mort prématurée a pris tout le monde de court tant il avait la vie devant lui et une immense carrière à dessiner. Issu de la même génération que d'autres talents comme Tom Hardy et Ryan Gosling, il possédait quelque chose de différent, insaisissable et complexe.

Fan de Gene Kelly, il a été danseur et chorégraphe dans sa jeunesse

Né le 4 avril 1979 à Perth sur la côte Ouest australienne, Heath Ledger se prénomme originellement Heathcliff tiré du roman Les Hauts du Hurlevent d'Emily Brontë.

Durant sa scolarité, le futur phénomène excelle dans diverses disciplines comme le sport (Cricket, Hockey sur Gazon, Football Australien), la danse et bien sûr le théâtre. Passionné et hyperactif, Heath a toujours été en recherche de nouvelles sensations et d' expériences enrichissantes. En fervent admirateur de Gene Kelly, il a été amené à diriger une soixantaine de danseurs pour un spectacle intitulé Fashion Frenzy qu'il aura lui-même chorégraphié pendant son passage à la Guildford Grammar School. Suivant les pas artistiques de sa soeur ainée, il fait sa première apparition au #Cinéma dans Clowing Around (1992) à l'âge de 13 ans, qui fût tourné à Perth et...à Paris. En incarnant un cycliste gay dans la série Sweat, il tape dans l'oeil de la tête d'affiche, Martin Henderson qui n'est autre que le Docteur Nathan Riggs dans Grey's Anatomy aujourd'hui.

Ce dernier lui conseille vivement de tenter sa chance à Sydney à quelques 4000 kilomètres de sa ville natale.

Sa prestation dans la série Roar : La Légende de Conor lui ouvre les portes des Etats-Unis

Le succès de Roar : La Légende de Conor (1997), série américaine tournée dans le nord-est australien où il tient le premier rôle, lui offre un ticket pour les Etats-Unis. Cette production de fantasy a également fait naître deux jeunes comédiennes américaines aussi douées que sous-estimées, Vera Farmiga (In The Air, Bates Motel) et Keri Russell (Felicity, The Americans). Cependant, c'est uniquement après sa prestation dans Two Hands (1999), long-métrage australien primé qu'Hollywood lui fait dorénavant les yeux doux. Encore une fois, il partage l'écran avec une jeune actrice talentueuse qui connaîtra un certain succès dans les années suivantes. En effet, Rose Byrne deviendra mondialement célèbre grâce à ses participations à des films grand public comme Troie (2004) ou X-Men : Le Commencement (2011).

Les femmes ont toujours eu une place importante dans la vie du beau garçon qu'il était. Dans son premier film américain, 10 bonnes raisons de te larguer (1999), il tente de séduire le personnage interprété par Julia Stiles (Save The Last Dance, La Mémoire dans La Peau). Entre 2000 et 2005, Ledger enchaîne habillement les films, naviguant entre les époques et les genres cinématographiques, alternant premier et second rôles avec une certaine aisance. Fils de Mel Gibson, autre légende australienne dans The Patriot : Le Chemin de la Liberté (2000) pendant la guerre d'indépendance des Etats-Unis, il s'aventure au Moyen-Age dans Chevalier (2001) où il porte aussi bien le film que l'armure sur ses épaules. Avec Ned Kelly (2003), il effectue un retour au source en se glissant dans les habits du plus célèbre hors-la-loi de son pays et s'affirme triomphalement au sein d'une distribution prestigieuse (Naomi Watts, Geoffrey Rush, Orlando Bloom...).

Il rencontra la mère de sa fille lors du tournage d'un de ses plus beaux films, Le Secret de Brokeback Mountain

Le tournant de sa vie professionnelle et privée interviendra, deux ans après, lors de la sortie du Secret de Brokeback Mountain (2005) d'Ang Lee. Lors du tournage, l'acteur aux choix forts et osés, rencontre la femme de sa vie, Michelle Williams (Dawson, My Week with Marilyn) et obtient sa première nomination [VIDEO] aux oscars pour le rôle d'Ennis Del Mar, cow-boy taiseux et viril qui tombe amoureux de Jack Twist interprété par son alter-ego américain Jake Gyllenhaal, dans les années 60. Lion d'Or de la Mostra de Venise de 2005 (entre autres), le film rencontra un succès critique et commercial amplement mérité marquant les esprits pour longtemps. Ce fût le premier film à traiter frontalement et ouvertement de l'homosexualité dans le cinéma hollywoodien contemporain. Son film suivant prend un contre-pied amusant quand il incarne Casanova dans le film du même nom pour Lasse Hallström (Gilbert Grape, Le Chocolat) la même année. Figurant comme l'un des acteurs les plus demandés, Heath n'hésite pas à prendre des risques et à retourner sur ses terres australiennes comme pour Candy (2006) qui n'a rien d'une sucrerie pour les enfants. Dans ce drame romantique, il incarne un poète héroïnomane follement amoureux du personnage joué par une nouvelle révélation féminine Abbie Cornish (Sucker Punch, Limitless).

Son rôle du Joker reste l'une des performances les plus intenses du XXIème siècle

Malheureusement, le meilleur arrivera à la fin. En 2007, Christopher Nolan le choisit pour devenir le nouveau Joker dans The Dark Knight (2008), deuxième volet de la trilogie sur Batman. Qui se souvient de la déferlante de critiques assassines qui suivit la décision audacieuse du réalisateur britannique ? Finalement, l'acteur fût unanimement salué pour sa performance hallucinante où il se paye le luxe de voler la vedette à Christian Bale et à se hisser au niveau du géant Jack Nicholson qui faisait admirablement bien le clown dans Batman (1989) de Tim Burton. Plusieurs mois avant la sortie du film, Heath Ledger succombe à une intoxication accidentelle de médicaments alors qu'il tournait une nouvelle fois pour Terry Gilliam, 3 ans après Les Frères Grimm (2005) avec Matt Damon. Dans L'imaginarium du Docteur Parnassus (2009), il incarne Tony, mystérieux étranger qui entrera dans un monde imaginaire et magnifique en passant à travers le miroir magique du Docteur Parnassus. A l'instar de son ultime personnage, il est certain qu'il a rejoint un paradis merveilleux aussi sublime que fût sa belle carrière qui s'acheva par un Oscar à titre posthume en 2009 pour son Joker. #actualités